Qui sont Davi et Dario Kopenawa ? Rencontre avec deux penseurs et leaders phares des peuples autochtones

 | Par Autres Brésils

Le 3 novembre 2021, ils seront présents lors d’une conférence publique à La Sorbonne organisée par Survival International sur le thème « Peuples autochtones et environnement ».

Davi Kopenawa et Dario Kopenawa sont, père et fils, deux leader du peuple Yanomami.

Davi Kopenawa est l’un des grand noms Yanomami et porte parole agguéri de la dénonciation de l’envasion des terres Yanomami par les orpailleurs. Il décide d’aller parler au Blancs, devenant d’abord interprête de la FUNAI et ensuite, à tarvers une centaines d’heure d’entretien avec l’ethnologue Belge Bruce Albert, il produit une oeuvre anthologie, La Chute du ciel_Paroles d’un Chaman Yanomami. Terre Humaine, Plon, 2010. 820 pp. En 2020, dans le cadre de l’exposition « Claudia Andujar. La lutte Yanomami » à la Fondation Cartier à Paris, Davi Kopenawa retrace sa vie.

Dario Kopenawa Yanomami, son fils ainé, est vice-président de l’association Hutukara Yanomami. Voilà 15 ans qu’il dénonce et lutte contre l’exploitation minière sur notre territoire et étend son engagement à la santé et de l’éducation du peuple Yanomami. Lors de cette tournée en Europe, il dénonce en particulier les violences faîtes aux enfants du peuple Yanomami.

L’équipe d’Autres Brésils a sélectionné ci-dessous plusieurs articles publiés sur le site qui donnent un panorama assez complet des menaces qui pèsent sur le peuple Yanomamie :


Traductions d’Autres Brésils

Les dangers de l’exploitation minière en Terre Yanomami
Par Agência Amazônia Real
Une enquête sur les dangers de l’exploitation minière en Terre Yanomami au Brésil a révélé une augmentation de 30 % de la dégradation de l’environnement. Davi Kopenawa déclare que le territoire « malade, souffre et saigne ».


L’AMAZONIE SANS LOI - interview avec Dário Kopenawa
Par José Cícero da Silva
Dário Kopenawa : “ Ils sont 20 milles orpailleurs à exploiter chez nous “.
“Bien que nous les dénoncions sans cesse, les orpailleurs restent là”, dit Dário Kopenawa, fils du chef historique yanomami Davi Kopenawa.


En Amazonie, les mères yanomami supplient pour les corps de leurs bébés
Par Eliane Brum
En Amazonie, les peuples Yanomami sont traités avec indignité. Et « Voler les morts des autres est le stade suprême de la barbarie. » nous disait l’anthropologue Bruce Albert. Un texte de Eliane Brum qui nous appelle à témoin : « témoins d’un génocide. Nous avons la responsabilité collective de l’arrêter. »


Médias autochtones : le pouvoir de la communication interculturelle
Par Coletivo Intervozes, Thais Brito
Si les autochtones sont des expert·es en fin du monde, il n’y a pas de moment plus approprié - et plus urgent - pour les écouter et réfléchir à partir de leurs expériences.


Au Brésil, trois corps d’enfants Yanomami disparus, retrouvés enterrés, morts de Covid-19
Par Agência Amazônia Real, Emily Costa, Kátia Brasil
Amazonia Real retrace l’histoire de la disparition d’enfants autochtones Yanomami. Morts des suites fatales de contamination au Covid-19 et volés à leur mères dans des hôpitaux. Les corps ont été retrouvés. Ce n’est pas un cas isolé.


Les indigènes reçoivent l’appui de parlementaires lors d’une journée de cérémonie, mais sont contraints au Congrès
Par Mobilização Indigena
Retours sur le Campement Terre Libre 2015. Les Indigènes venus défendre leurs droits territoriaux menacés par des propositions législatives ont été confrontés à de multiples contraintes.


Peuples autochtones. Les épidémies et la chute du ciel
Par Angela Pappiani, outraspalavras
Des milliers d’autochtones sont morts à cause de maladies infectieuses. Avec le Covid-19 arrive une nouvelle menace. Il est nécessaire d’agir : ceux qui protègent la forêt ne peuvent pas rester sans défense.


Les peuples autochtones d’Amazonie dénoncent une augmentation de l’orpaillage illégal pendant la pandémie
Par DW Brasil, Nádia Pontes
A la frontière du Brésil et de la Guyane, les autochtones d’Amazonie témoignent d’un recrudescence de l’orpaillage illégal pendant la pandémie de Covid-19. Ils craignent les risques de contaminations, les violences des groupes armés et la pollution de leurs territoires.


La convoitise des compagnies minières menace les peuples isolés
Par Maurício Angelo, Observatorio da mineração
Le gouvernement Bolsonaro favorise l’exploitation minière illégale et la contamination peuples isolés -sans contact avec la « civilisation »


A lire ailleurs

Davi Kopenawa, chaman et chef indigène : « Les Blancs détruisent l’Amazonie parce qu’ils ne savent pas rêver »
Par Le Monde
Alors que s’ouvre à la Fondation Cartier la rétrospective de la photographe Claudia Andujar, qui a consacré son œuvre à la défense du peuple Yanomami, au Brésil, le leader indigène alerte sur les nouvelles menaces.


Podcast _ En immersion chez les Yanomami avec Claudia Andujar
Dans le cadre de l’exposition « Claudia Andujar. La lutte Yanomami » à la Fondation Cartier à Paris, Ingrid Luquet-Gad des Inrocks propose trois regards sur l’exposition, l’actualité brésilienne, de la lutte des peuples autochtones. Un moment d’écoute idéal pour celles et ceux qui ne devraient pas sortir. Pour le dernier épisode de ces trois podcasts, le chef chaman Davi Kopenawa, porte-parole international des Yanomami. Il sera un témoin de premier plan des conséquences désastreuse de l’ouverture de la l’Amazonie aux intérêts mercantiles des occidentaux, qui à partir du milieu des années 1970 font irruption sur le territoire Yanomami. Depuis, Davi Kopenawa parcourt le monde afin de faire résonner la voix de son peuple. Il nous raconte.


En Amazonie, la violence des chercheurs d’or contre les indiens Yanomami s’intensifie
Par Le Monde
Le porte-parole des indiens Yanomami, Davi Kopenawa, a été contraint, mardi 29 juillet, de demander une protection policière après avoir reçu des menaces de mort répétées.Le Monde


Au Brésil, toujours plus de violences contre la société civile et les communautés autochtones
Par Reporterre, Victor Chaix
Les ONGs et les peuples autochtones appellent à #LeBrésilRésiste. Seule une alliance pourra faire face au gouvernement d’extrême-droite et au président brésilien.


Les manifestants appellent Dilma Rousseff à respecter les droits indigènes
Par Survival International
Tandis que les manifestations continuent d’envahir les rues brésiliennes, les Indiens se sont joints aux protestataires pour appeler à la fin de l’offensive gouvernementale contre les droits indigènes.

Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Suivez les activités d’Autres Brésils en ce mois de novembre !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS