Sur l’agenda

janvier 2018

  • Présentation du film « BEYOND FORDLAND » de Marcos COLON, documentaire présentant la ville ouvrière Fordlandia, construite par Henry Ford au début du XXème siècle dans l’Etat du Pará.
    Présentation en présence de son réalisateur.

    Ensuite, une table ronde sur l’Amazonie Contemporaine sera animée par Marilene CORREA da SILVA FREITAS et Marcus BARROS (professeurs de l’Université Fédérale de l’Amazones ).

    EHESS
    105 Boulevard Raspail à l’amphithéâtre François-Furet
    75006 Paris

  • Après une introduction générale sur le sexisme au Brésil et ailleurs, l’intervenante présentera son projet de documentaire, Precisamos Falar do Assédio, dans lequel elle a recueilli le témoignage de plus de 140 femmes, de 15 à 84 ans.

    Maison de l’Amérique Latine
    217 boulevard Saint Germain 75007 Paris

  • Bastien BEAUFORT (IHEAL, géographie) et Nathalia CAPELLINI (Université de Versailles Saint-Quentin- en-Yvelines, histoire environnementale).

    « Regards croisés sur l’Amazonie : entre histoire environnementale et géographie de la biodiversité »

    (Cette Conférence, suivie de débats, est organisée avec ARBRE et Autres Brésils)

    EHESS
    105 Boulevard Raspail Salle 08
    75006 Paris

  • Entre performance, musique, danse, arts visuels ou anthropologie, Preto (qui sera joué en portugais surtitré français), se base sur l’expérience brésilienne du racisme pour en révéler sa dimension universelle...

    théâtre de Choisy-le-Roi
    4, avenue de Villeneuve Saint-Georges
    94600 Choisy-le-Roi

  • Les mots et textes politiques en tupi-guarani ne sont pas de simples détails de l’histoire, qui émailleraient de ci de là des documents ou des livres en langues européennes. Ils ont dit et fait l’histoire, qu’ils aient été proférés par des autorités locales ou impériales, par des rois autochtones ou des gouverneurs allochtones. Les mots et discours politiques en tupi-guarani ont eu des effets de signification différents suivant les situations coloniales qu’ils participaient à construire et transformer. Les analyser nous donne accès aux négociations complexes engagées par les différentes parties impliquées. Pour analyser les textes et mots du politique en guarani sur la longue durée, le chercheur doit faire appel aux méthodes de la philologie, de l’histoire et de l’anthropologie. Il se situe alors entre plusieurs disciplines et champs de recherche dont les questions et systèmes d’argumentation diffèrent, parfois profondément. Les résultats de ses analyses à leur tour auront des impacts et des formes différentes suivant les disciplines. Cette intervention propose une introduction à un domaine de recherche pluridisciplinaire et une réflexion sur ses apports comme ses limites.

    Avec Capucine Boidin (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, IHEAL-CREDA) et Guillermo WILDE (CONICET, Universidad Nacional de San Martín, Argentine)

    EHESS
    salle AS1_09, 54 bd Raspail 75006 Paris

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°1 - 2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS