Recherche par thématique

Amazonie

253 articles

Accroîssement de la superficie des zones protégées en Amazonie

Lundi 13 février, le gouvernement brésilien a décidé de placer sous protection 64 000 km2 supplémentaires en Amazonie en créant sept nouvelles zones de conservation et en étendant la superficie du Parc national amazonien. L’accroissement des zones représente plus de deux fois la superficie de la Belgique. Les nouvelles unités de préservation sont de deux sortes : des zones de protection intégrale (deux parcs nationaux et le Parc national d’Amazonie élargi) et des secteurs d’usage durable, composés de quatre forêts nationales et d’une zone de protection de l’environnement.

Lire l'article

EXPOSITION « Amazonie, au fil de l’eau » Exposition photos disponible à la location

 | Par Erika Campelo, Ivan du Roy

De Belém à Manaus, l’Amazone est le principal moyen de transport pour la grande majorité de la population brésilienne. Cette exposition photo vous fera naviguer sur l’Amazone et rencontrer les habitants de ses berges. Pour sensibiliser à la déforestation légale et illégale dont souffre l’Amazonie.

Lire l'article

Déforestation en Amazonie : Greenpeace s’infiltre

Des militants de Greenpeace ont remis lundi à la police fédérale de Sao Paulo une cargaison de bois illégalement coupé en Amazonie après s’être infiltrés dans toute la chaîne du commerce clandestin.
Greenpeace, qui s’est infiltré pendant quatre mois dans le réseau clandestin, a ainsi démontré l’existence d’un trafic de documents officiels.
Le camion a pu ainsi parcourir 3.000 kilomètres jusqu’à Sao Paulo et traverser plusieurs postes de contrôles et frontières entre Etats sans que sa cargaison ne soit saisie.
Le bois d’Amazonie est vendu à 64% sur le marché brésilien, tandis que 36% sont exportés, selon des données officielles.
Selon le ministère de l’Environnement, le déboisement catastrophique de l’Amazonie s’est poursuivi cette année mais à un rythme moins rapide. Au total, 18.900 kilomètres carrés de forêt amazonienne ont été déboisés de juillet 2004 à août 2005, mais ce chiffre représente une réduction de 30% par rapport à la zone dévastée au cours de la même période précédente.

Lire l'article

Climat et déforestation

Le gouvernement brésilien vient d’annoncer la réduction de 30% en trois ans du taux de déforestation de la forêt amazonienne, grâce à un programme de lutte contre ce fléau qui compte pour 60 à 75% des émissions de gaz à effet de serre du pays.
Désormais, la plus vaste forêt tropicale du monde fait l’objet d’une surveillance constante, sous l’oeil d’un satellite chinois. Les zones protégées sont maintenant aussi vastes que l’Espagne, 9 millions d’ha de terres indigènes seront bientôt certifiées et intouchables. Parallèlement, le ménage a été fait dans les sous-bois : 582.000 m3 de bois coupés illégalement ont été saisis, 241 personnes arrêtées (dont 68 fonctionnaires) et 260 millions de dollars d’amendes infligés (à 2.200 USD l’ha concerné).
Selon l’Onu, près de 20% des émissions mondiales de CO2 proviennent des changements dans l’utilisation des sols et notamment de la déforestation. Le phénomène de photosynthèse permet aux arbres de stocker le carbone, mais leur abattage envoie au contraire le CO2 dans l’atmopshère.

Lire l'article

Les politiques du gouvernement pour l’Amazonie, tournées vers le marché

 | Par RISAL

Mauro Antônio Moraes Victor, chercheur dans la région amazonienne et membre de la Société brésilienne pour le progrès de la science (SBPC), estime que la société brésilienne ignore la situation actuelle de la forêt. « L’aggravation de la situation vient tout juste d’être mise à nue, car avec la sécheresse, la société a fini par connaître la réalité ». Pour Moraes, il n’a jamais existé de politique de préservation pour la région, où les transnationales ont toujours mis en œuvre des politiques de destruction.

Lire l'article

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Les plus de 200 mille morts par la Covid aurait pu être évitées - La culture résiste !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS