1 an de travail de l’Observatoire de la démocratie brésilienne Augmentation des violences et délitement de la démocratie

Le coup d’État parlementaire destituant Dilma Rousseff a permis la radicalisation de la violence dans tous les secteurs de la société, notamment des violences d’État, en nette augmentation. En 2018, la campagne électorale la plus violente de l’histoire récente du Brésil s’est achevée par l’élection d’un candidat d’extrême droite. Après une première année d’exercice du pouvoir, les craintes initiales des défenseur·es des droits se sont largement confirmées.

Tout au long de l’année 2019 nous avons finalisé les grandes étapes préalables et lancé officiellement le projet de l’Observatoire de la démocratie brésilienne.

L’Observatoire rassemble les analyses et croise les données fournies par les organisations partenaires avec les rapports des mouvements sociaux et des ONG pour en proposer une version synthétique disponible en français.


Après une première année d’exercice du pouvoir, les craintes initiales des défenseur·es des droits se sont largement confirmées : la montée de l’autoritarisme comme mode de gouvernance affecte tous les secteurs de la société, notamment des violences d’État en nette augmentation et met en danger la démocratie et celles et ceux qui la défendent.

C’est pour mieux observer et analyser cette aggravation des attaques contre les mouvements sociaux et les populations du Brésil que l’équipe d’Autres Brésils a conçu le projet d’Observatoire de la Démocratie Brésilienne.

Il est construit sur les principes de solidarité, de reconnaissance et de promotion du travail de production de données et d’analyses faites par des organismes brésiliens. C’est aussi un porte-voix des résistances face aux menaces. Tout au long de l’année 2019, nous avons finalisé les grandes étapes préalables à sa création : contacts des partenaires, premières publications et projets liés aux productions de l’Observatoire. À ce titre, nous sommes effectivement parvenus à fonder le socle de notre programme, en mobilisant un grand nombre d’acteurs des mouvements sociaux brésiliens et avons pu lancer officiellement ce projet.

Retrouvez ici le rapport d’activité 2020.

Bilan et perspectives

Dès l’origine, l’Observatoire a été conçu comme un programme pérenne, au sein de l’association Autres Brésils. Il s’agit d’un nouvel outil, qui permettra à l’association de répondre à un besoin exprimé par ses partenaires brésiliens. Le Brésil est entré dans une nouvelle phase de crise politique, sociale et démocratique. Tout porte à croire qu’elle sera durable. L’Observatoire de la démocratie brésilienne a donc été envisagé comme une adaptation du programme d’action et des modalités d’intervention de notre association dans ce nouveau contexte.

À ce titre, nous sommes effectivement parvenus à fonder le socle de notre programme, en mobilisant un grand nombre d’acteurs des mouvements sociaux brésiliens.

Pourquoi soutenir le Brésil depuis la France ?

L’intérêt de notre projet réside dans la mise à disposition, sur une même plateforme, des données produites par les institutions partenaires et des rapports réalisés par les mouvements sociaux brésiliens partenaires sur différentes problématiques telles que la violence contre les minorités et les militants, inégalités sociales et économiques, structuration du champ politique institutionnel, etc.

En effet, un grand nombre d’organismes brésiliens se sont dotés ces dernières années d’instruments pour collecter et publier régulièrement des données sur des questions spécifiques. Cependant, il n’existe actuellement aucune plateforme ou organe qui offre une vision transversale qui permettrait de mettre en évidence la gravité de la situation.

Par exemple : Les parlementaires et la déforestation
Le Ruralômetro est outil qui suit l’action des député·es fédéraux dans les domaines de l’environnement, des peuples autochtones et des travailleurs ruraux. (http://ruralometro.reporterbrasil.org.br )

L’Observatoire de la démocratie brésilienne rassemble les analyses et croise les données fournies par les organisations partenaires avec les rapports des mouvements sociaux brésiliens et des ONG en proposant une version synthétique disponible en français. Ce sont trois volets d’action :

  • Répertoire des luttes menées par les mouvements sociaux et la démocratie

Il y a des Brésils avec des contextes différents malgré les défis communs. L’Observatoire de la démocratie brésilienne cherche à identifier et construire des partenariats sur l’ensemble du territoire brésilien, avec un certain nombre d’acteurs représentatifs des mouvements sociaux (associations, collectifs...) pour pouvoir relayer leurs luttes, campagnes et communiqués auprès d’un public international. Plusieurs domaines sont répertoriés : peuples autochtones, paysans en lutte, mouvements écologistes, mouvement féministes, antiracistes, LGBTQi ...

Ainsi, de janvier 2019 à début mars 2020 nous avons traduit et publié 28 communiqués, manifestes et campagnes des mouvements sociaux brésiliens, associations, collectifs et institutions de recherche alertant sur le renforcement de l’autoritarisme, des violences et des attaques à la démocratie au Brésil.

  • Création d’un répertoire de fiches de synthèse thématiques

À partir de l’établissement de partenariats avec ces acteurs de la société civile, nous organisons un répertoire de fiches thématiques rassemblant et synthétisant les données produites actuellement sur les violences subies, notamment celles à l’encontre des défenseur.e.s des droits.

Pour cette première année, nous avons choisi de prioriser trois axes thématiques :


Dans chacune de ces fiches nous veillons à rendre visibles les enjeux spécifiques aux droits des femmes et LGBTQi ; aux problématiques spécifiques aux peuples autochtones et au protagonisme des mouvements noirs au Brésil.

Retrouvez ici les Fiches thématiques.

  • Mise en place d’un réseau de spécialistes des questions politiques et institutionnelles

Faisant le rapprochement entre la situation politique et institutionnelle du pays et la montée des violences, nous animons également un réseau de spécialistes (journalistes, politologues, sociologues, juristes...) qui rédigent régulièrement des articles de fond sur la situation politique et institutionnelle du pays. Ces textes originaux sont également disponibles en français et publiés sur le site de l’Observatoire.

Retrouvez ici les Analyses et synthèses.

L’Observatoire comme outil de plaidoyer

L’Observatoire de la démocratie brésilienne se veut une caisse de résonance de la parole et des actions des mouvements sociaux brésiliens. Dans une stratégie d’empowerment, nous proposons un outil de référence permettant de diffuser en France et en Europe les alertes des mouvements brésiliens.

Infographie de l’Observatoire de la démocratie brésilienne

Les données de l’Observatoire étant en libre accès, à destination notamment des médias et des organisations de défense des droits humains et de l’environnement en France et en Europe, nous envisageons cette plateforme comme un canal de diffusion de données brésiliennes, permettant de nourrir des articles de presse, des reportages et des campagnes de plaidoyer internationales.

Dans le cadre des activités menées en 2019, l’Observatoire de la démocratie brésilienne a contribué activement au lancement de la Coalition Solidarité Brésil, qui regroupe 17 organisations françaises de solidarité internationale, et à la préparation du Baromètre de l’alerte sur la situation des droits humains au Brésil, la campagne de sensibilisation #LeBrésilRésiste.

Infographie du Baromètre

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Vidéo du gouvernement Bolsonaro :
paranoïa, violence, désespoir

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS