Recherche par thématique

Violences

382 articles

Le Covid-19 au Brésil et la lutte des autochtones sur une planète fiévreuse L’histoire des peuples autochtones montre que la pandémie tue, la faim tue et l’absence d’État tue. Ils tuent à vitesses différentes.

 | Par Celia Xakriaba, Edmundo Antonio Dias Netto Junior

Au Brésil, la civilisation s’est imposée par l’ethnocide des peuples autochtones provoqué par les épidémies. Face au Covid-19, ils nous appellent à activer nos principes d’humanité et saisir l’urgence d’empêcher « l’agriculturation » qui nous menace de mort.

Lire l'article

Covid-19 : Des confins du monde au confinement actuel La pandémie est la conséquence de nos relations avec la nature.

 | Par Nurit Bensusan

Invasion de la Terre Indigène Trincheira-Bacajá, dans l’Etat du Pará, em 2017 | Cette photo de Lalo Almeida comme la pandémie de covid-19 nous invitent à une réflexion sur la société brésilienne et mondiale sur sa relations aux « confins » ; au confinement et à l’écartement historique des femmes des processus de prise de décision dans les sphères politique et économique.

Lire l'article

Brésil : le funk des favelas criminalisé

 | Par Radio France International, Sarah Cozzolino

[Podcast] Au Brésil, après la samba et la capoeira, le funk est désormais vu comme une activité criminelle par les forces de l’ordre au Brésil. Sans doute parce que les protagonistes de ce style de musique et de cette culture sont noirs, jeunes, et originaires de favelas. (Rediffusion du 30 janvier 2020)
C’est dans ces quartiers pauvres qu’ont lieu les « baile funk », de grandes fêtes à ciel ouvert où les habitants se rendent au péril de leur vie.

Lire l'article

Bolsonaro prend des mesures pour expulser les Quilombolas Alcantara Plus que le déni du Covid19, le gouvernement se prépare à expulser les quilombolas au profit de la base de lancement aérospatiale de Alcantara

 | Par Alma Preta, Collectif

Les députées Aura Carolina et Taliria Petrone se mobilisent pour les territoires quilombola d’Alcântara. Nous publions le communiqué de plus de 140 organisations de la société civile brésilienne dénonçant l’expulsion des communauté quilombola et la violation de leur droits fondamentaux.

Lire l'article

Au Brésil, la loi ne protège pas les femmes autochtones contre les violences conjugales « Pour nous, la loi Maria da Penha : ça ne fonctionne pas. »

 | Par Maria Fernanda Ribeiro, Revista AzMina

« Pour nous femmes autochtones, la loi Maria da Penha : ça ne fonctionne pas. »
Les femmes autochtones victimes de violences ont de la difficulté à porter plainte et accéder à leurs droits en raison des longues distances et de la langue. La loi Maria da Penha (contre les violences conjugales faites au femmes) peine à être appliquée ainsi qu’être applicable

Lire l'article

Au-delà du monopole de la violence légitime de l’État brésilien

 | Par Observatoire de la démocratie brésilienne

Au Brésil, les chiffres de la violence sont 5 fois supérieurs au seuil de violence endémique établi par les Nations Unies. Cette troisième fiche s’intéresse à l’augmentation de la violence d’État au Brésil. Elle se centre sur les cas de morts violentes dues à l’action des agents de l’État, en augmentation entre 2017 et 2019. De l’autre, cette fiche s’intéresse au système carcéral brésilien et aux violences structurantes du système judiciaire.

Lire l'article

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Votre abonnement à l’InfoLettre d’Autres Brésils

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS