Brésil : entre violence et chômage, ils sont des milliers à fuir le pays chaque année

 | Par La Voix du Nord

Jamais un aussi grand nombre de Brésiliens n’avaient vécu hors du pays. Chaque année, des dizaines de milliers de jeunes ou retraités, riches ou pauvres, décident de tenter une nouvelle vie loin de leur pays.

Les taux élevés de violence, d’inflation ou de chômage dans le Brésil du président d’extrême droite Jair Bolsonaro auxquels sont venus s’ajouter les affres de la pandémie amènent de plus en plus de Brésiliens à fuir leur pays.

Historiquement terre d’asile, l’immense pays latino-américain voit aujourd’hui partir nombre de ses enfants. Ils étaient 4,2 millions à s’être exilés en 2020, un chiffre en progression continue depuis 2016.

« Je ne peux pas dire que j’étais malheureuse… mais je ne me voyais aucun avenir. J’ai toujours voulu fonder une famille mais je me suis dit ‘je ne peux pas, pas ici’. J’aime mon pays, toute ma famille vit là-bas, mais pour l’instant mon époux et moi ne songeons pas à rentrer », dit Gabriela Vefago Nunes, installée depuis septembre au Québec comme 121.950 de ses compatriotes.

[...]

Voir en ligne : Brésil : entre violence et chômage, ils sont des milliers à fuir le pays chaque année

Foto : Isac Nóbrega/PR

Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Rencontre : Militer sous un gouvernement d’extrême-droite

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS