« Le PT est devenu un parti conservateur »

, par Clara Barata, Marina Silva, Ricardo Garcia

Après une enfance de privations, une alphabétisation tardive et de graves problèmes de santé, Marina Silva s’est lancée avec succès dans la vie politique. Elle participa à la création du Parti des Travailleurs (PT), fut sénatrice, ministre de l’environnement et candidate à la présidence de la république où elle obtint 20 millions de voix. Aujourd’hui, à 53 ans, elle symbolise un nouveau moment de la politique brésilienne, s’identifiant davantage avec les revendications actuelles de la rue qu’avec les partis politiques.

Source : Publico.pt - 25.10.2011

Traduction : Roger GUILLOUX pour Autres Brésils

D’une enfance pauvre, en Amazonie, votre parcours vous a conduit à devenir candidate à la présidence de la république et vous avez obtenu 20 millions de voix. Qu’est-ce qui vous a sorti du parcours de votre enfance et vous a mis sur une orbite de réussite en politique ?

Je dis toujours que je suis une personne mue par la foi et la détermination ; la foi pour déplacer les montagnes que je ne réussis pas à escalader et la détermination pour escalader les montagnes que je ne peux pas transférer dans le domaine de la foi. Quand je pense à ce qui m’est arrivé au cours de la vie, je dis que Dieu et l’éducation ont fait un miracle. L’éducation a commencé alors que j’avais déjà 16 ans sous forme d’une petite brèche ouverte par le Mobral (Mouvement brésilien d’alphabétisation). Cette brèche est devenue une fenêtre puis une porte et m’a offert de nouveaux horizons. Ceci montre que les personnes ont des potentialités, ce qui manque, ce sont les opportunités. Finalement chacun agit en fonction des opportunités qui se présentent à lui.

[...]

Lire l’entretien en entier :


Autres articles Sur les mêmes Thématiques

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à rassemblement contre le fascisme au Brésil

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS