Le système des quotas en expansion dans les universités

 | Par Georges da Costa

Le président Luiz Inácio Lula da Silva devrait signer un décret provisoire qui réglemente le système de quotas pour les étudiants noirs et afro-descendants dans les universités publiques brésiliennes. C’est le constat fait par le Secrétariat Spécial des Politiques de Promotion de l’Egalité Raciale (Seppir), qui a élaboré en décembre dernier, en collaboration avec le ministère de l’Education, un rapport sur la réalité raciale des institutions publiques au Brésil.
(http://www.terra.com.br/, 8 janvier 2004).

Des informations provenant du ministère de l’Education et du Seppir indiquent qu’il y a aujourd’hui au moins sept institutions publiques où les quotas ont été instaurés ou sont en phase d’implantation. Par ailleurs, à l’Université fédérale du Parana (UFPR), la discussion est en cours.
Des données de l’Institut Brésilien de Géographie et de Statistiques (IBGE) montrent que 82,8% de la population de plus de 25 ans avec un niveau d’études supérieures sont Blancs.

L’Université de l’Etat de Rio de Janeiro (Uerj) a été la première grande université publique à implanter le système de quotas. Aujourd’hui, 20% des places sont réservées aux élèves issus du réseau public d’éducation, 20% pour les Noirs et 5% pour les handicapés et pour les élèves issus de minorités ethniques.

Source : Folha Online - 19 janvier 2004

Georges da Costa pour Autres Brésils

Ci-dessous un article de novembre dernier qui annonçait la mise en place de quotas dans l’Université Fédérale d’Alagoas (UFAL).


L’université fédérale d’Alagoas vote la mise en place du système des quotas pour les Noirs. L’annonce a été faite lundi 3 novembre 2003, lors de l’ouverture des 4ème rencontres « Les Noirs à l’université ». Organisé par la Fondation culturelle Palmares, le séminaire s’est achevé ce mardi en présence de 700 personnes. Jeudi 6 novembre, le Conseil Supérieur de l’université Fédérale d’Alagoas, UFAL, se réunit pour voter la mise en place du système des quotas pour l’inscription des Noirs à l’institution publique. L’annonce en a été faite pendant la quatrième édition des rencontres « Les Noirs à l’université : le droit à l’intégration », ouverte lundi dernier à Maceió, Alagoas. Si elle est confirmée, elle constituera une différence par rapport aux programmes déjà implantés à Rio de Janeiro, Salvador et Brasilia. Les rencontres se sont achevées mardi 4, en présence de 700 personnes. Un succès, confirmé par l’organisateur des rencontres, la Fondation Culturelle Palmares.

Sur les 20% de places réservées aux Noirs, 60% seront proposées aux femmes. La mesure prend en considération les revendications des mouvements de défense des droits de la femme noire d’Alagoas, qui luttent pour l’intégration de la femme dans l’enseignement supérieur.
Le reste, 40%, sera donc réservé aux hommes, explique le directeur de la Promotion, des Etudes, de la Recherche et de la Divulgation de la Culture Afro-brésilienne à la Fondation Culturelle Palmares, FCP, Zulu Araújo.
Zulu Araújo souligne que le système des quotas dans l’université d’Alagoas devrait être voté à l’unanimité. Cette affirmation est renforcée par le soutien assuré du Directório Central dos Estudantes. Après avoir pris connaissance, de façon détaillée, de l’élaboration et de la mise en place du système dans les autres instituts d’enseignement supérieur à travers le pays, les membres de la direction du DCE présents au congrès ont reconnu avoir changé d’avis sur la question en soutenant publiquement le programme comme forme d’intégration sociale. Le vote favorable des étudiants aura une grande importance pour garantir l’adoption du système des quotas pour les Noirs pendant le débat, souligne Zulu.

Source : CMI Brésil

Traduction : Sandrine Lartoux pour Autres Brésils

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Festival Brésil en Mouvements 2020 : bilan d’une édition exceptionnelle

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS