La nouvelle conquête de l’Amazonie. 1, La rébellion de Jirau

, par Raúl Zibechi


Dans l’après-midi du 15 mars 2011, une violente discussion entre un ouvrier de la construction et un conducteur d’autobus entraîna un soulèvement d’une partie des 20 000 travailleurs qui construisent le barrage de Jirau, sur le rio Madeira. Des centaines d’ouvriers se mirent à incendier les omnibus qui les transportent quotidiennement entre les baraquements et le chantier. Au moins 45 omnibus et 15 véhicules furent incendiés en quelques minutes. Furent aussi incendiés les bureaux de l’entreprise de construction Camargo Corrêa ainsi que la moitié des dortoirs et au moins trois distributeurs automatiques bancaires. Quelque 8 000 travailleurs se réfugièrent dans la forêt pour échapper à la violence. La police fut débordée et, à grand peine, put protéger les dépôts d’explosifs qui sont utilisés pour dévier le cours du fleuve. Le calme ne fut rétabli que lorsque le gouvernement de Dilma Roussef envoya 600 membres de la Police militaire pour contrôler la situation. Mais les travailleurs ne reprirent pas le travail et retournèrent à leurs villages d’origine.

Voir en ligne : Consultez l’intégralité de l’article sur le site de Dial

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Brésil en Mouvements 14e édition, du 19 au 23 septembre !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS