L’ancien président brésilien Lula joue au tribunal son avenir politique

, par Claire Gatinois

Dès la sortie de l’aéroport de Porto Alegre, les affiches du mouvement conservateur Movimento Brasil Livre (MBL), à l’origine de la mobilisation des Brésiliens contre la corruption et pour la destitution de la présidente de gauche, Dilma Rousseff, en 2016, assurent que le sort de l’ex-président est scellé : « Lula na cadeia » (« Lula en prison »), annoncent-ils.

Mais l’avenir de Luiz Inacio Lula da Silva, dit « Lula », figure mythique de la politique brésilienne, président de 2003 à 2010, n’est pas encore écrit. Il se joue mercredi 24 janvier, à partir de 8 h 30, heure locale, dans une petite salle du tribunal de Porto Alegre. La même ville à l’extrême sud du Brésil qui accompagna le triomphe de l’ex-métallo lors du premier Forum social mondial en 2003, peu après sa victoire électorale.

Voir en ligne : Le Monde

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS