Veto partiel à une loi réduisant la protection de l’Amazonie au Brésil

, par Le Monde

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a décidé, vendredi 25 mai, de mettre un veto partiel à une loi controversée réformant le code forestier qui, selon les écologistes, réduit les zones protégées de l’Amazonie. La loi en question, adoptée par le Congrès de Brasilia il y a un mois, ouvrait la voie à une déforestation accrue en Amazonie. Le Monde

Annonces