Un écologiste s’immole par le feu

Lors d’une manifestation samedi 12 novembre à Campo Grande (1.200km au nord-ouest de Rio de Janeiro), un écologiste est mort après s’être immolé par le feu. Les manifestants protestaient contre le projet de l’Etat du Mato Grosso do Sul de construire des usines de fabrication d’alcool sur le fleuve Paraguay, qui traverse le Pantanal, vaste étendue inondable située au sud-ouest du Brésil et site privilégié pour l’observation des animaux.

Annonces