Lugo veut de nouvelles règles du jeu pour le barrage d’Itaipu

 | Par Mario Osava

Actuellement, le Paraguay ne consomme que 8% du total de la production électrique générée par le barrage d’Itaipu. L’exportation de ses excédents, 46 millions de mégawatts/heure, lui rapporte 400 millions de dollars par an. Le président Fernando Lugo veut réviser les termes de l’accord avec le Brésil afin de financer des projets sociaux et des travaux d’infrastructure.

Par Mario Osava – IPS (Inter Press Service)

Source : Carta Maior - 09/09/2008

Traduction : Roger Guilloux pour Autres Brésils


Le Paraguay veut multiplier par presque neuf les revenus qu’il retire de la vente de la part de l’énergie produite à Itaipu, qu’il partage avec le Brésil. Mais en fait ce qu’il réclame c’est la souveraineté sur cette ressource. « Nous voulons avoir le droit de disposer librement de notre énergie » et cela constitue le premier des six points que le gouvernement du président paraguayen prétend mettre en discussion, selon Roberto Colman, membre de la commission créée à Assunção pour négocier les traités internationaux tels que celui qui a créé la société binationale d’Itaipu.

Parmi les aspirations paraguayennes, il y a la possibilité de vendre l’électricité à des pays tiers ou encore d’augmenter la consommation interne comme l’indiquait Colman lors d’une discussion avec IPS lors d’un voyage au Brésil il y a une semaine, voyage de recherche d’appuis aux demandes paraguayennes auprès d’institutions et de mouvements sociaux. Selon les termes du traité bilatéral, le Brésil et l’Uruguay partagent à parts égales l’énergie électrique générée par Itaipu dont la capacité a atteint 14 mille mégawatts en mai 2007. Cependant, selon ce traité, le Paraguay ne peut que vendre ses excédents au Brésil. Par ailleurs, s’il souhaite augmenter sa consommation interne, il doit en aviser son partenaire cinq ans à l’avance.

[...]


Lire le texte en entier :


Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>>

[Mois des fiertés] Invitation Exposition « Tombamento »

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS