Les autorités restent impassibles devant les incendies criminels qui menacent les Indiens

, par Survival

Au Brésil, les feux de forêt sont souvent déclenchés par des bûcherons dans le but de s’approprier un territoire et d’en expulser les Indiens qui y vivent. © Survival International

Des incendies – certainement provoqués par des gangs de bûcherons – font rage dans de vastes zones de l’Etat du Maranhão au Brésil. Malgré les appels de l’opinion publique internationale exhortant les autorités à protéger la forêt pré-amazonienne et les Indiens awá isolés, très peu de mesures ont été prises pour contenir les incendies.

Les incendies ont été déclenchés il y a deux semaines environ. Des Indiens awá, qui vivent dans la région, se sont efforcés de les éteindre, tout en découvrant que de nouveaux foyers se déclenchaient aux alentours. Ces circonstances indiquent clairement qu’il s’agit d’incendies criminels, plutôt que d’incendies naturels qui surviennent pendant la saison sèche. On sait que dans d’autres régions du Brésil, des bûcherons ont déclenché des incendies pour tenter de forcer des Indiens à quitter leurs territoires.

Cet incendie fait suite à un autre qui a eu lieu le mois dernier dans la région d’Arariboia et qui a été maîtrisé longtemps après son départ. Il aurait été déclenché par des bûcherons sur le territoire où vit un groupe d’Awá isolés.

Lire la suite sur : Survival International

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à financement du festival « Brésil en Mouvements » 2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS