Le visage de l’extrême-droite brésilienne

, par Adrien Balestrini

Jair Bolsonaro, le candidat de l’extrême-droite brésilienne en faveur de la dictature militaire

Au Brésil, Jair Bolsonaro, celui qui se pose aujourd’hui comme la principale opposition au parti des travailleurs est aussi le candidat qui a le plus de lien dans les grandes instances bureaucratiques de l’armée dans lesquelles ses discours machistes, racistes et autoritaires semblent avoir un audimat non négligeable.

Crédits : Cris Faga/SIPA

On l’appelle le « Trump Tropical », notamment en raison de ses sorties racistes et sexistes dans les médias ainsi que d’une activité soutenue sur les réseaux sociaux comme Twitter. Le candidat pour l’élection présidentielle brésilienne, Jair Bolsonaro, se pose comme le catalyseur d’un ensemble de tares du système capitaliste, et de son versant autoritaire, le régime militaire permanent. Ayant fait ses classes à l’académie militaire des Aguilhas Negras (Aiguilles Noires en portugais) dans les années 70 et se déclarant ouvertement pour la dictature militaire brésilienne, Bolsonaro se place comme le candidat de l’armée nationale, qui joue un rôle important dans la vie politique du pays.

Voir en ligne : Révolution Permanente

Autres articles Sur les mêmes Thématiques

Agenda Tous les événements

Aucun événement

Annonces