Fin d’une prise d’otages en prison

 | Par Georges da Costa

Les détenus d’une prison de l’Etat de Rondonia, en Amazonie, ont mis fin mercredi 28 décembre à un soulèvement de quatre jours.

Ils ont libéré les 207 personnes qu’ils détenaient en otage (190 femmes et 17 hommes, tous des proches des détenus), après que les autorités aient accepté la réintégration de leur chef transféré dans un autre établissement.

Environ 1.200 détenus participaient à la mutinerie dans cet établissement construit à l’origine pour 350 prisonniers.

30 décembre 2005


Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Votre abonnement à l’InfoLettre d’Autres Brésils

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS