Écoles anarchistes au Brésil (1889 - 1920)

 | Par Regina Jomini-Mazoni

Écoles anarchistes au Brésil (1889 - 1920)

Par Regina JOMINI-MAZONI



Au début du siècle, au Brésil, les anarchistes, parce qu’ils attachaient une importance extrême à l’éducation et parce qu’ils se méfiaient de la mainmise des curés et de l’État sur l’enseignement, créèrent au moins une dizaine d’écoles. Comme ils étaient pauvres et connaissaient le prix de la liberté, ils se les financèrent par l’entraide, en raclant leurs pauvres poches.

« Mes petits amis : la Confédération ouvrière brésilienne a choisi de considérer le 1er décembre comme jour férié, afin que les ouvriers, libérés des usines, puissent dans la convivialité et avec leurs camarades resserrer les liens qui doivent les unir contre l’ennemi commun. Pour cette raison, nous qui n’avons pas l’habitude de reconnaître les jours fériés, ni ceux de l’Etat, ni ceux de l’Eglise, nous avons aujourd’hui un jour de repos, un jour férié. Rentrez donc chez vous et que dans votre coeur s’enracine l’amour de la paix, car c’est seulement dans la paix qu’il y a sérénité pour affronter les problèmes sociaux touchant le bonheur humain. » (Adelino de Pinho, 1908)


Regina Jomini-Mazoni, née au Brésil, vit et travaille aujourd’hui en Suisse. Elle a adapté ici son mémoire étudiant les écoles anarchistes sous la république brésilienne, paru à Campinas sous le titre Uma educação para a solidariedade en 1990.


Les éditions Atelier de création libertaire

Collection Commune mémoire 1999 85 pages prix de vente public : 7,60 EUR ISBN : 2-905691-62-X


Lire également :

Le Brésil anarchiste à la fin du XIXè siècle


Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> L’information sur le Brésil est toujours notre priorité – Soutenez Autres Brésils

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS