Au Brésil, le lancement du Front Brésil populaire offre des perspectives à gauche

, par Mémoire des luttes

Les secteurs de la gauche brésilienne viennent de franchir une nouvelle étape dans leur organisation en lançant le Front Brésil populaire (FBP). La conférence nationale de fondation a eu lieu le 5 septembre à Belo Horizonte (État du Minas Gerais, sud-est) et a réuni 2 500 personnes.

Depuis la réélection de Dilma Rousseff début 2015 à la tête du pays et la mise en place par son gouvernement de politiques austéritaires d’ajustement fiscal contraires aux engagements de la campagne, la gauche brésilienne peine à imposer son agenda et à dialoguer avec la société. Les raisons qui expliquent cette situation sont multiples. Premièrement, l’isolement du Parti des travailleurs (PT) dans un gouvernement d’alliance avec des partis ayant contribué à l’élection de la présidente, mais qui ne partagent par le programme du parti, a créé une rupture entre le gouvernement et le programme que défendait Dilma Rousseff pendant sa campagne. Depuis son congrès national en juin, le parti lui-même se trouve divisé entre une courte majorité adoptant une position de soutien aux décisions de la présidente et le reste du parti appelant à renouer avec le programme historique du parti et revendiquant un tournant à gauche.

Lire la suite sur : Mémoire des Luttes

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à financement du festival « Brésil en Mouvements » 2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS