Washington appelle l’UE et le Brésil à éviter un échec à Hong Kong

Le négociateur américain à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) Peter Allgeier a appelé l’Union européenne à ouvrir davantage son marché agricole et le Brésil à accepter de négocier sur les thèmes autres qu’agricoles afin d’éviter un échec du cycle de Doha. Le Brésil, qui dirige le Groupe des Vingt (G20) des pays émergents, lie toute avancée dans les négociations commerciales à une ouverture des marchés agricoles des pays riches, notamment des Etats-Unis et de l’Union européenne.

Annonces