Une vague de violence fait 55 morts en une semaine à Sao Paulo Le Monde

, par Le Monde

Au moins huit personnes ont été tuées par balle dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 novembre dans la région de Sao Paulo, a annoncé un porte-parole de la sécurité publique. Le bilan des violences qui ensanglantent depuis une semaine les quartiers nord de la capitale économique du Brésil s’élève à 55 morts.

La presse brésilienne fait état de neuf morts victimes d’attaques de criminels ou d’échanges de tirs avec la police, mais un porte-parole du secrétariat à la sécurité publique de l’Etat de Sao Paulo en a confirmé « huit seulement ». Les autorités semblent incapables de contenir cette vague de violence, et ce, malgré un plan d’action de lutte contre la criminalité annoncé mardi par le gouvernement fédéral. Les spécialistes de la violence urbaine au Brésil attribuent les événements de cette semaine au groupe criminel connu sous le nom de Primeiro Comando da Capital (PCC) et aux représailles de la police. Le Monde.fr

Annonces