SOS d’un Brésil indigène en détresse

CONFÉRENCE "S.O.S. D’UN BRÉSIL INDIGÈNE EN DÉTRESSE"

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

M. Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement de Paris, prendra la parole pour un mot d’accueil en introduction de la conférence.

INTERVENANTS :

  • la cacique Tanoné, du peuple Kariri Xocó (Brésil), pour la première fois en France. L’une des seules femmes caciques (cheffe de tribu) du Brésil, est la première indigène à se rendre en France depuis la prise de fonction de Bolsonaro. Elle fait aussi partie de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature (Alliance of Mother Nature’s Guardians)
  • Sabah Rahmani, auteure du livre ‘Paroles des peuples racines – Plaidoyer pour la Terre’ aux éditions Actes Sud.
  • Gert-Peter Bruch, réalisateur, fondateur de Planète Amazone et membre du Comité exécutif de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature.
  • Fabien Cohen, secrétaire général de France Amérique Latine.
  • Patrick Kulesza, membre du Bureau et Directeur exécutif du GITPA.
  • Joana Espinosa, enseignante à l’Université Paris 1 et chercheuse en anthropologie.

Conférence organisée par Planète Amazone, en partenariat avec la Mairie du 2è arrondissement de Paris, FAL, ARBRE, Collectif Marielles, CSIA Nitassinan, Autres Brésils, et RED.BR.

SUJET DE LA CONFÉRENCE

Le monde retient son souffle depuis que le Brésil a choisi pour Président Jair Bolsonaro. Elu au moment même où les curseurs climatiques s’affolent, il cible violemment les minorités et en particulier les indigènes, menaçant leur culture, les écosystèmes dont ils dépendent, et même, dans le cas des derniers peuples non contactés, leur survie. Avant son élection Bolsonaro a déclaré que « les indiens n’auront plus 1cm de terres en plus » et qu’ils vivent sur leurs terres « tels des animaux dans des « zoos ».

Ivanice Pires Tanoné, l’une des seules femmes caciques (cheffe de tribu) du Brésil, est la première indigène à se rendre en France depuis la prise de fonction de Bolsonaro. Durant cette visite qui marquera les 100 premiers jours du « Trump tropical », elle entend interpeller l’opinion publique, les élus et les juridictions internationales. Gardienne de la nature, elle replante des arbres, seule, sur les derniers hectares de forêt sacrée des terres de son peuple et lutte inlassablement et avec sagesse contre la déforestation et l’assèchement du fleuve San Francisco.

INFORMATIONS PRATIQUES
Espace Jean-Dame, 17 rue Léopold Bellan, 75002 PARIS
(Métro 3 Sentier, ou 4 Etienne Marcel)

Voir en ligne : https://www.facebook.com/planeteama...

Annonces