Régularisation de travailleurs clandestins boliviens

Depuis le 3 février et jusqu’au 15 mars, tous les citoyens boliviens présents
clandestinement au Brésil pourront demander à être régularisés sans crainte
d’être expulsés. À São Paulo, où vivent environ 60.000 Boliviens, les
premières files se sont formées devant les bureaux, pour obtenir la
reconnaissance des droits de tous les citoyens. La clandestinité de dizaines
de milliers de Boliviens, a expliqué le procureur fédéral Sergio Suiama,
représentait pour les autorités un motif de préoccupation. « La plupart des
Boliviens venus au Brésil travaillent dans des usines textiles dans des
conditions proches de l’esclavage ; pour eux, obtenir des papiers en règle
sera un soulagement
 » a déclaré le procureur , en précisant tout de même que cette opération ne concernait que ceux qui sont arrivés dans le pays avant
le 15 août 2005.

4 février 2006

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> CP - Observatoire de la démocratie brésilienne

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS