Mônica Santo Francisco : « La périphérie n’a jamais été endormie »

 | Par Marilza de Melo Foucher

Dans le prolongement d’un texte d’Eduardo Tomazine Teixeira publié il y a deux ans sur le programme d’occupation permanente de favelas de Rio par les Unités de police pacificatrice, Dial publie des textes, mêlant témoignages et analyses sur la vie dans les favelas de Rio.

Le premier, ci-dessous, est un entretien avec Mônica Santo Francisco, qui habite dans la favela de Borel, au nord de Rio.
L’entretien a été réalisé par Marilza de Melo Foucher correspondante du Correio do Brasil à Paris.

Lire la suite sur Alterinfos.org

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Festival Brésil en Mouvements 2020 : bilan d’une édition exceptionnelle

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS