Logiciels libres, post-capitalisme et … bonnes affaires

, par Débora Pinheiro

La rencontre de la communauté brésilienne autour du projet GNU /Linux a réuni un public record et a confirmé le rôle de premier plan de ce pays dans la lutte pour la liberté d’accès à l’information. Il a également montré qu’il est possible de gagner sa vie, créer et se lancer dans des projets en s’appuyant sur une logique opposée à celle de la propriété privée et de l’intérêt égoïste.

Source : Le monde diplomatique Brasil - 23/04/2008 - Débora Pinheiro

Traduction : Roger Guilloux pour Autres Brésils


Du 17 au 19 avril dernier, à Porto Alegre, le 9ème Forum International du Logiciel Libre – FISL 9.0 – a réuni plus de 7.400 participants en provenance de 21 pays à l’Université Catholique du Rio Grande do Sul (PUCRS). Les personnes non informées verraient dans cet événement une rencontre d’enragés de jeux, d’accessoires technologiques et de programmes informatiques que pratiquement personne n’utilise. Erreur profonde : au FISL, principale rencontre, en Amérique latine, du secteur de la technologie de l’information, l’option pour le code source en accès libre s’est relevée plus stratégique que technique.

En confirmant la position du Brésil comme leader latino-américain dans l’utilisation, le développement et la diffusion des logiciels libres, le 9ème FISL a montré que le code source ouvert est un dénominateur commun puissant entre hackers, administrateurs publics, chercheurs, entrepreneurs et militants de gauche dans ce pays comme sur la scène internationale. L’ambiance décontractée de la manifestation durant laquelle les hackers ont occupé le devant de la scène, les enfants circulaient avec leur XO , les représentants de mouvements sociaux se manifestaient et un maître de cérémonie, vêtu en pingouin faisait la pose devant toutes les caméras, tout cela a donné à beaucoup de journalistes l’impression que le public se composait massivement d’étudiants. Nouvelle erreur ! Les données du 9ème FISL ont montré que les professionnels et les entrepreneurs composaient la majorité du public, représentant 73% des participants.

[...]


Lire le texte en entier :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Info-lettre n°2-2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS