Les “rolezinhos” : l’accès des classes populaires à la culture de consommation en débat

, par Luciane Salles

En cette nouvelle année, la polémique sur les “rolezinhos” ["petites virées"] a révélé que, pour une certaine frange de la population brésilienne, tout le monde n’a pas le droit d’accéder aux lieux de consommation. Les “rolezinhos” sont des rendez-vous que les jeunes de banlieue se donnent à travers les réseaux sociaux, pour une virée dans les centres commerciaux de la région métropolitaine de São Paulo.

La définition de rolezinho, c’est draguer beaucoup, se divertir, créer une certaine confusion, mais sans voler. Ces rencontres interrogent la culture de la consommation, la perception des inégalités et la revendication d’accéder à l’espace public fréquenté par la classe moyenne de São Paulo.


La photo montre les jeunes de banlieue qui se préparent pour le rolezinho.
Photo du Blog de Rovai sous licence Creative Commons.

Ce phénomène social est lié à l’augmentation du niveau de vie des classes populaires. Ce qu’il apporte de nouveau c’est qu’il met en évidence la culture propre à ces classes, dont le vocabulaire, les tenues et le comportements célèbrent la lutte pour la reconnaissance.

Lire la suite sur Global Voices

Agenda Tous les événements

Aucun événement

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à financement du festival « Brésil en Mouvements » 2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS