Les médias traditionnels sont en train de fondre au soleil

, par Antonio Lassance

Une étude montre que près de 60% des gens pensent que les informations en provenance de la presse brésilienne sont tendancieuses. Huit Brésiliens sur dix ont peu ou n’ont pas du tout confiance dans les informations qu’elle diffuse. Et plus les conditions de vie et le niveau culturel du brésilien s’élèvent et plus celui-ci se montre critique vis-à-vis de ce que les médias véhiculent.

Tel un iceberg se déplaçant dans des eaux chaudes et turbulentes, les médias traditionnels se mettent à fondre. Le monde change, le Brésil également et les Brésiliens développent, de manière accélérée, de nouvelles habitudes en ce qui concerne leur rapport à l’information.
Une enquête récente portant sur ce que le Brésilien lit, écoute et regarde ainsi que sur la manière dont il analyse les informations et se forme une opinion, a été réalisée à la demande du Secrétariat à la Communication de la Présidence de la République (Secom-P.R.). Voici le tableau qu’elle brosse de la situation actuelle.

[...]

Par Antonio Lassance, Carta Maior, 04/07/2010
Traduction : Roger GUILLOUX pour Autres Brésils

Lire le texte en entier :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS