Le manque d’emplois et d’éducation freine la participation politique des jeunes

D’après une étude réalisée par l’Ibase et l’Institut Pólis, les difficultés économiques et sociales rencontrés par les jeunes, constituent selon eux le principal obstacle à un engagement politique ou civique. Sur un échantillon de 8 mille jeunes (15-24 ans), 52,9% d’entre eux, ne poursuivaient pas d’études au moment de l’enquête. D’après le recensement effectué en 2000 par l’IBGE, les jeunes de moins de 25 ans représentent 50% du total des chômeurs au Brésil. L’étude met en évidence une profonde méfiance des jeunes envers le système politique et une préférence pour d’autres formes d’engagement.

Agência Carta Maior - février 2006

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> CONFERENCE PUBLIQUE - Sang Autochtone : pas une goutte de plus !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS