Le Forum Social Mondial 2009

, par Marilza de Melo Foucher

A l’occasion du FSM à Belém, l’Amazonie sera, à plus d’un titre, au centre du débat géopolitique provoqué par la crise planétaire. Cette région, de près de 5 millions de km2, est plus grande que l’ensemble des pays de l’Union européenne.

Avec une superficie totale de plus de 4 millions de km2, l’Amazonie constitue la plus grande frontière forestière au monde ainsi que la plus importante réserve d’eau douce. Ces éléments en font la représentante de la biodiversité la plus riche de la planète. La socio-diversité environnementale et la socio-diversité culturelle cohabitent dans cet espace, menacé par des politiques néolibérales agressives, responsables de la dégradation environnementale, non seulement de l’Amazonie, mais de toute la planète.

La préservation des écosystèmes sur lesquels reposent la vie humaine, animale et végétale, est tout aussi fondamentale que la lutte contre les inégalités sociales et pour la redistribution des richesses.

Si nous devions évaluer les modèles de développement préconisés par le système capitaliste, durant tout le XXème siècle, nous nous apercevrions qu’ils n’ont jamais pris en compte l’équilibre entre écologie, économie et société.

La notion d’écodéveloppement est apparue, lors de la Conférence de Stockholm en 1972, centrée sur la satisfaction des besoins primaires des pays considérés comme les moins développés. Elle préconisait, pour sa part, la participation directe des populations impliquées et critiquait les modèles importés, et imposés, des pays industrialisés.

[...]


Lire le texte en entier :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils recrute !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS