La Rencontre nationale contre les réformes

Nous publions ci-dessous un compte rendu de la Rencontre nationale contre les réformes qui s’est tenue le 25 mars 2007 à São Paulo. Ce compte rendu a été publié au Brésil dans l’hebdomadaire Opinião Socialista du PSTU [Parti Socialiste Unifié des Travailleurs]. Réd.

En présence de nombreuses composantes du mouvement social de tout le pays, comme le MST (Mouvement des sans terre), les pastorales sociales, les syndicats et le nouveau regroupement socio-syndical Conlutas (qui constitue une sorte de coordination nationale des luttes), la Rencontre nationale contre les réformes s’est tenue le dimanche 25 mars 2007. L’événement a réuni 5000 personnes dans le Gymnase d’Ibirapuera, à São Paulo, avec comme objectif celui de discuter et de définir des actions permettant d’unifier les luttes contre les réformes prévues par le gouvernement de Luiz Inácio Lula da Silva – contre-réformes concernant autant le travail, que la prévoyance sociale, la réglementation syndicale, le fonctionnement des universités, etc.

La rencontre a approuvé la formation d’un Forum national de mobilisation réunissant un large spectre de forces politiques opposées au véritable retrait de droits que signifient les contre-réformes à venir. Au calendrier des activités de ce Forum, trois dates fondamentales : le Premier Mai, avec la réalisation d’actions classistes dans tout le pays ; une semaine de lutte entre les 21 et 25 mai, avec le 24 mai, une « Journée Nationale de Lutte et de Mobilisation Contre les Réformes » ; et enfin une mobilisation nationale, à Brasilia, au mois d’août 2007. D’autres initiatives doivent être prises en compte, telles que la campagne salariale des fonctionnaires fédéraux, l’Avril Rouge [multiples initiatives d’occupations de terres, etc.] du MST et la Journée Nationale de Lutte des Retraités.

D’importantes composantes du mouvement social brésilien ont participé à la rencontre : Conlutas, l’Intersyndicale, la FST, le Mouvement Terre et Liberté, le MTST, les Pastorales Sociales, Conlute, ANDES-SN, ASSIBGE, Condsef, Fenafisco, FENASPS, Sinasefe et Sinait. Le MST a été représenté par Gilmar Amauro et le CSC (courant syndical du Parti Communiste du Brésil), par Gilson Reis. Quant aux partis politiques, étaient présents le PSTU, le PCB et le PSOL, représenté par Heloísa Helena [candidate aux dernières élections présidentielles pour la coalition du PSOL et du PSTU] et Plinio de Arruda Sampaio [membre du PSOL, proche des milieux de la théologie de la libération].

C’est José Maria de Almeida (dit Zé Maria), de la coordination nationale de Conlutas, qui a fait l’intervention d’ouverture. Selon le syndicaliste, la lutte contre les réformes est une bataille contre le gouvernement Lula. « Lula a déjà choisi ses héros. Ce sont les patrons d’usines et les entrepreneurs. Nos héros à nous continuent d’être les mêmes. Les travailleurs agricoles de la canne à sucre, les ouvriers, les sans-terre et les sans-toit », a-t-il affirmé.

Membre de la coordination nationale du MST, Gilmar Mauro a dit que la direction du mouvement se joindrait à Conlutas, à l’Intersyndicale et à d’autres forces politiques pour discuter d’une journée unifiée de lutte contre les réformes. « Nous voulons discuter de la manière de faire parvenir toute la colère que nous voyons ici jusque dans les régions les plus reculées du pays », a-t-il dit.

Des représentants internationaux – de l’organisation haïtienne Bataille Ouvrière, de la COB (Centrale Ouvrière Bolivienne), un représentant de la Fédération des Travailleurs Agricoles de La Paz et des syndicalistes uruguayens également – étaient présents, ce qui constitue une avancée dans la tentative d’unifier les mobilisations dans toute l’Amérique Latine. La présence de troupes de l’Armée Brésilienne à Haïti a été condamnée par les participants.

[...]


A lire en entier sur

A L’ENCONTRE


Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Rencontre : Militer sous un gouvernement d’extrême-droite

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS