Favelas. Territoires d’impossibles rêves ?

, par Marilza de Melo Foucher

Rio est une ville sui generis, d’une beauté qui enchante et nous interroge. Venant de l’aéroport, le visiteur voit défiler d’innombrables favelas où des communautés pauvres s’entassent dans un désordre qui recouvre la beauté de la géographie de la ville.

Il est vrai que ceux qui habitent le Borel, la Rocinha et tant d’autres favelas jouissent de la beauté de ce paysage. En fin de compte, personne ne peut être privé d’accès à la beauté ! Toutefois, ses habitants ont été privés d’autres choses essentielles pour qu’un être humain puisse vivre dignement.

Lisez l’article sur Mediapart.

Annonces