Des favelas version bobo

, par Solen Cherrier

C’est un panorama de carte postale. Au premier plan, la végétation luxuriante des deux grands rochers Dois Irmãos. Puis les plages de Leblon, d’Ipanema et la silhouette du Pain de sucre. À l’horizon, les reliefs qui encerclent la baie de Guanabara découpent le ciel en douceur. Helio Pellegrino se prosterne avec emphase devant ce qu’il appelle « la cathédrale de Dieu ». Cette vue imprenable sera celle de l’hôtel Mirante do Arvrão, l’établissement de luxe que bâtit cet architecte carioca. Encore en plein chantier, il est censé ouvrir dans trois mois. Il est déjà réputé être le plus grand investissement privé dans une favela.

Lisez l’article sur leJDD.

Annonces