Contre la barbarie, la connaissance. Contre l’individualisme, la solidarité.

MOUVEMENT DES TRAVAILLEURS RURAUX SANS TERRE (MST) - ECOLE NATIONALE FLORESTAN FERNANDES (ENFF)

Objet : Campagne nationale et internationale de soutien à l’Ecole Nationale Florestan Fernandes


Chères Amies, Chers Amis,

Au nom de notre engagement dans la lutte contre l’obscurantisme et le retard, deux instruments forts de domination utilisés par les élites brésiliennes, le MST a cherché à assurer l’enseignement fondamental pour des milliers d’enfants, de jeunes et d’adultes de la campagne, dans plus de 1.200 écoles primaires, publiques, et dans des dizaines d’écoles secondaires, installées dans les assentamentos. De plus, au nom de cette même lutte, le MST est arrivé à la conclusion de la nécessité d’une école nationale pour les militants des mouvements populaires, projet qui a culminé dans l’inauguration, en janvier 2005, de l’Ecole nationale Florestan Fernandes (ENFF), dans le municipe de Guararema (São Paulo).

Notre école a comme principal objectif d’être un espace de formation supérieure pluraliste dans les domaines les plus variés de la connaissance, non seulement pour les militants du MST mais pour également des militants d’autres mouvements sociaux ruraux et urbains, du Brésil et d’autres pays d’Amérique latine.

Au cours de cette première année d’activités, nous avons réalisé divers cours de niveau supérieur en philosophie politique, théorie de la connaissance, sociologie rurale, économie politique de l’agriculture, histoire sociale du Brésil, conjoncture internationale, administration et gestion sociale (en partenariat avec la Faculté de Santo André), un cours de spécialisation en éducation rurale (en partenariat avec l’Université fédérale de Brasilia), et un cours d’études latino-américaines (en partenariat avec l’Université fédérale de Juiz de Fora). Nous avons également d’autres partenariats pour des cours donnés dans les espaces des universités elles-mêmes, dans tout le Brésil. De plus, l’Ecole a proposé un grand nombre de séminaires et conférences, réalisés par des professeurs de diverses universités et facultés brésiliennes et par des intellectuels de renom venus d’autres pays. Pour toutes ces activités, l’Ecole a accueilli près de 1500 étudiants, des militants de plusieurs mouvements sociaux.

De plus, l’Ecole mène des activités de soutien à la communauté du district de Parateí, où elle se trouve, notamment en proposant des cours d’informatique et de navigation sur Internet à la population jeune et pauvre.

Par philosophie d’enseignement, au nom de la nécessité de préserver sa subordination prioritaire aux intérêts et aux décisions des mouvements qui organisent les différents cours, notamment le MST, l’Ecole cherche à préserver au maximum son autonomie par rapport aux institutions publiques et privées. C’est pourquoi ses activités peuvent avoir lieu grâce à la contribution financière des mouvements qui y envoient des étudiants, ou des étudiants eux-mêmes, ou grâce à ces conventions passées avec des universités ou d’autres institutions d’enseignement. De plus, la plupart des cours sont donnés de manière volontaire et bénévole par les professeurs. Quant aux étudiants, ils assument toutes les tâches et services internes à l’école, tels que le ménage, l’aide aux cuisines, le jardin, etc. En d’autres termes, l’Ecole est, aussi, une école de solidarité permanente, qui implique toute la communauté qui y vit.

Cela dit, nos coûts permanents sont élevés, et c’est la raison pour laquelle nous dépendons de la solidarité de nos amis. Mais la contribution des projets menés avec des entités de solidarité n’est plus suffisante et nous avons besoin de votre soutien. En général, nos cours fonctionnent par étapes de 3 à 4 semaines chacune. Au terme de chaque étape, les étudiants repartent chez eux, aux quatre coins du pays, dans un système d’alternance permanente entre la théorie et la pratique. A chaque étape, en billets d’autobus, nous dépensons, en moyenne, 400 réais par étudiant [environ 145 euros], sans compter les presque 30 réais par jour [10 euros] pour l’alimentation, l’hébergement et le matériel didactique.

Quand nous avons fondé notre Ecole, nous avons assumé le fait que nous ne pouvions pas continuer à attendre, génération après génération, que le si nécessaire changement dans la politique d’allocation des fonds publics vienne, enfin, modifier et améliorer, de manière objective et réelle, les conditions de vie de la grande majorité de notre peuple. En outre, pour que cette majorité assume le contrôle actif et compétant de sa propre histoire, qu’elle exige la réalisation des changements sociaux indispensables, il faut qu’elle puisse s’approprier les connaissances qui lui sont niées exactement au nom de la préservation et de la perpétration de cet ordre social inique et excluant. C’est ce qui nous a amené à assumer la tâche d’ouvrir les chemins de l’accès à ces connaissances à ceux qui en ont été exclus. C’est une tâche aussi gigantesque que la misère dominante dans la campagne brésilienne. C’est une tâche qui exige de chacun d’entre nous le courage et la poursuite de nos rêves et de nos idéaux pour une société juste et solidaire.

Au nom de ces rêves et de ces idéaux, nous avons décidé de solliciter votre solidarité et votre soutien pour que nous puissions continuer à accueillir ces étudiants pauvres, paysans ou travailleurs urbains, et leurs enfants.

“ La solidarité est la plus belle qualité de l’être humain ”

São Paulo, mai 2006

Adelar Pizetta (Coordinateur général de l’ENFF),
Alípio Freire (Comité des amis de l’Ecole),
Heloisa Fernandes (Groupe des professeurs volontaires).


Vous pouvez contribuer (à hauteur de 100 réais minimum [35 euros])

Par virement bancaire sur l’un des comptes suivants :

Banco do Brasil S/A
Endereço. : Rua Sen. Joaquim Miguel Siqueira, 25 - Centro - Jacareí-SP - CEP 12327-695
Nº do Banco. : 001
agência. : 0683-1
conta corrente. : 46.927-0
Código SWIFT. : BRASBRRJSBO

Banco Itaú S/A
Endereço. : Rua Dr. Lúcio Malta, 445 - Centro - Jacareí-SP - CEP 12327-000
Nº do Banco. : 341
agência. : 0240
conta corrente. : 73.166-1
Código SWIFT. : ITAUBRSP

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> ERRATUM : Elections Municipales - Campagne de don pour les Mères de Mai

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS