Carnaval sans les ramasseurs n’est qu’ordure ! Soutenez le « bloco » du recyclage 2019

Autres Brésils soutient et relaye l’action de sensibilisation et de protestation des ramasseurs et des ramasseuses de la ville de São Paulo qui réalisent pour la deuxième année une action collective de nettoyage lors du Carnaval 2019.

Traduction : Charlélie Pottier pour Autres Brésils
Relecture : Du Aldon

À propos du MNCR

Le Mouvement National des Ramasseurs de Matériaux Recyclables(MNCR, pour « Movimento Nacional dos Catadores de Materiais Recicláveis ») est un mouvement social qui lutte depuis environ 17 ans pour organiser les ramasseurs et les ramasseuses de matériaux recyclables à travers tout le Brésil. Il cherche à valoriser notre profession de ramasseurs en montrant qu’elle a son importance.

L’objectif est de garantir la promotion populaire de notre classe qui est opprimée par les structures du système social. Le principe directeur est de garantir indépendance de classe pour éviter que les partis politiques, les gouvernements et les entreprises parlent en notre nom.

En pratique, le mouvement porte une action directe populaire, c’est-à-dire à la participation effective du travailleur dans tous les aspects de sa vie. Ceci rompt avec l’indifférence et ouvre de nouveaux chemins pour transformer la société.

Vidéo sur le MNCR datant de 2014. Tous les projets de soutien de l’Union européenne pour le MNCR se sont arrêtés depuis.

L’action prévue pour le Carnaval 2019

Pour la deuxième année consécutive, nous allons parcourir les rues pour collecter les matériaux recyclables lors d’une action de protestation. Chaque année pendant le carnaval, des milliers de personnes font la fête dans les rues, les laissant recouvertes d’emballages de différents matériaux recyclables. Tout cela se retrouve à la décharge, vous imaginez ? Les gestionnaires publics ne sont pas préparé·es pour gérer adéquatement ces montagnes de déchets qui polluent toujours plus l’environnement.

Cliquez sur CC en bas à droite de la vidéo pour activer les sous-titres en français.

Les ramasseurs et les ramasseuses de matériaux recyclables font leur possible pour nettoyer la ville de manière gratuite et sans soutien de la mairie de São Paulo, alors qu’elle donne des milliards de réaux à des entreprises qui gaspillent cette matière première en la mettant dans des décharges. Nous voulons montrer que le travail de recyclage doit être renforcé.

Lors du Carnaval 2019, nous allons faire un « bloco » de travail et de protestation pour dénoncer la situation de travail précaire dans laquelle se trouvent les ramasseurs et les ramasseuses de São Paulo. Nous allons travailler gratuitement, nettoyer les rues et montrer qu’une ville plus respectueuse de l’environnement, c’est possible.

Bilan de l’action du Carnaval 2018

Le « bloco » des ramasseurs a parcouru les rues du « largo da Batata » le 13 février 2018, mardi du carnaval, ramassant les déchets laissés dans les rues par des milliers de fêtard·es. En quelques heures de travail, plus d’une tonne de déchets recyclables a été récupérée.

Le « bloco » du recyclage sur le « largo da Batata », le 13 février 2018. Source : MNCR

Mais le plus important a été notre action de protestation, puisque nous avons pu discuter avec la population et les médias pour dénoncer la situation précaire que la ville entretient vis-à-vis du recyclage des déchets solides, toujours régulièrement qualifiés « d’ordures », mais qui constituent une matière première pour l’économie brésilienne et un moyen de subsistance pour des milliers de familles.

Le « bloco » des ramasseurs a inauguré la campagne « Eu reciclo SP » qui tout au long de l’année va lutter pour la rémunération du service que les ramasseurs de matériaux recyclables rendent gratuitement à la ville. Nous voulons également augmenter le volume des déchets récupérés et assurer le déploiement du plan de gestion des résidus solides (PGIRS, pour Plano de Gerenciamento de Resíduos Sólidos), un plan élaboré par toute la ville de manière démocratique établissant des objectifs stratégiques pour gérer les déchets que nous produisons tous les jours dans nos foyers et dans nos commerces.

Pour soutenir cette initiative

Lien vers la campagne (en portugais) : https://benfeitoria.com/blocodareciclagem2019.

Pour faire un don libre  : cliquez sur « apoiar », cliquez sur « não quero recompensas », indiquez votre montant (1 R$ équivaut à environ 0,23 €), cliquez sur « continuar » et choisissez votre moyen de paiement. Selon votre banque, des frais de change peuvent être prélevés.

Si ce moyen ne fonctionne pas, si vous souhaitez faire un don sans avoir à payer de frais de change auprès de votre banque, ou si vous souhaitez faire un don au MNCR après la date limite de la campagne (06/03/2019),veuillez contacter Charlélie Pottier (charlelie.pottier@gmail.com).

Ce dont nous avons besoin : t-shirts, gants, logistique. Source : MNCR

Si vous êtes intéressé·e par les récompenses (autocollants, livres, t-shirts, etc.) et que vous ne résidez pas au Brésil, veuillez contacter Charlélie Pottier (charlelie.pottier@gmail.com).

Liste des récompenses :

  • Pour 15 R$ : remerciement sur les réseaux sociaux.
  • Pour 40 R$ : un autocollant « Eu Reciclo SP ».
  • Pour 80 R$ : un t-shirt « Eu Reciclo SP »
  • Pour 140 R$ : deux autocollants et un t-shirt « Eu Reciclo SP »
  • Pour 250 R$ : un livre de photographies sur les ramasseurs travaillant dans les décharges du Brésil.
  • Pour 1000 R$ : toutes les récompenses présentées ci-dessus, un DVD sur la lutte des ramasseurs et des ramasseuses, un livre guide sur la formation des coopératives et une surprise (en portugais).

Voir en ligne : Le Mouvement National des Ramasseurs de Matériaux Recyclables

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> CP - Observatoire de la démocratie brésilienne

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS