Brésil : 50 ans pour ne jamais oublier la dictature

, par Marilza de Melo Foucher

En 2014, cela fera 50 ans que la dictature militaire prenait le pouvoir au Brésil. Et nous fêterons en mars la victoire de la démocratie au Brésil, pour dire haut et fort « dictature nunca mais », « dictature plus jamais » !

Vous imaginez qu’il a fallu presque 28 ans (après la « transition démocratique ») pour que la Commission nationale de la vérité (CNV) chargée de faire la lumière sur les exactions commises pendant les années de plomb puisse voir le jour ! Jusqu’à récemment, on ne pouvait pas évoquer cette période avec les jeunes, comme si la peur avait traversé les générations. Malheureusement, cette partie de notre histoire politique reste un tabou.

Lisez l’article sur Mediapart.

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Chronique du pire annoncé, le fascisme par le vote

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS