Au Brésil, les temples, les votes et les politiciens

Religion et politique ne se mélangent pas ! C’est une des phrases les plus entendues lors des élections municipales d’octobre-novembre 2004 au Brésil.

Voir en ligne : Le Monde diplomatique - avril 2005

Annonces