Au Brésil, des scandales parasitent la campagne présidentielle

, par Antony Dumas

La campagne pour l’élection du successeur de Lula da Silva au poste de président de la République du Brésil rentre dans sa phase finale (le premier tour est prévu le 3 octobre prochain) de la pire des manières qui soit : le débat dit « d’idées » qui permettrait de confronter les programmes des trois principaux candidats (Dilma Rousseff, du PT (Parti des travailleurs) de Lula, José Serra, du parti de centre droit, le PSDB, et la candidate « verte » Marina Silva) est totalement occulté par les révélations, par la presse d’opposition, de prétendus scandales politiques affectant le pouvoir luliste…

Rue89

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Chronique du pire annoncé, le fascisme par le vote

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS