2013 : un bilan négatif pour les travailleurs de la campagne

C’est le bilan que tire João Pedro Stedile, dirigeant national du MST, dans un article qui vient de paraître dans la revue Caros Amigos. Selon Stedile, « le processus de concentration de la propriété de la terre et de la production agricole continue à s’accélérer. Les ressources naturelles sont toujours plus concentrées entre les mains d’un nombre réduit de capitalistes. Il y a eu une avalance de capital étranger et financier, investi pour contrôler un plus grand nombre de terres, d’eau, d’usines, d’agro-industries, et pratiquement l’ensemble du commerce extérieur des commodities agricoles. »

Lisez l’article sur Mouvement de Sans Terre du Brésil

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Deux événements Autres Brésils au mois de juin.

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS