Débat - 12 avril à 19h30 au CICP : après-coup d’État : Brésil / Paraguay

, par Autres Brésils

Autres Brésils et le Collectif Paraguay vous invitent à la conférence

"Après-coup d’État : regards croisés Brésil - Paraguay"

Mercredi 12 avril à 19h30
au Centre International de Culture Populaire (CICP)
21 ter Rue Voltaire, M°9 Rue des Boulets 75011 Paris.

Nous aurons le plaisir d’y accueillir Ana Doldán, Présidente du Collectif Paraguay, étudiante en Sociologie, Claudia Quevedo, Secrétaire du Collectif Paraguay, étudiante en Psychologie Sociale ainsi que Glauber Sezerino, Administrateur d’Autres Brésils, Sociologue. Le débat sera modéré par Beatriz Rodovalho, Administratrice d’Autres Brésils, Doctorante en Études Cinématographiques à Paris 3 - Sorbonne Nouvelle.

*Empanadas et boissons à acheter sur place*

Retrouvez l’évènement sur Facebook en cliquant ici !

Pour tout renseignement, écrire à adele [AT] autresbresils.net

Crédit photo : Juan Carlos Meza/Fotociclo CC BY SA ND

Après une période d’apparente stabilité, le continent sud-américain traverse une nouvelle période de crise.

* La semaine dernière au Paraguay, à huis-clos, un groupe de sénateurs ouvre une session sans le président attitré du Sénat afin de proposer un amendement de la Constitution pour autoriser la réélection, chose interdite depuis la fin de la dictature de trente-cinq années, illégale pour certain-e-s, légale et légitime pour d’autres. La tension éclate vendredi 31 lors du deuxième vote de ce groupe de sénateurs : l’état d’exception est déclaré, les manifestants prennent d’assaut le Parlement et l’incendient. Deux-cent personnes sont arrêtées arbitrairement. La répression s’intensifie avec des cas de torture et de graves violations des droits humains. 12 journalistes sont blessés. Un jeune de 25 ans membre d’un parti d’opposition est exécuté par la police.

* Au Brésil, avec le processus anti-démocratique de destitution de la présidente Dilma Rousseff, un coup d’Etat de nouveau type a engendré une situation de chaos qui semble loin de trouver une issue dans cette période qui s’ouvre. Or, la destitution de la présidente a comme toile de fond la mise en oeuvre d’une politique d’austérité extrêmement anti-populaire. On remarque l’approfondissement de la violence d’État envers les minorités, les mouvements sociaux et d’autres groupes opposants. Tout annonce un futur difficile qui sera marqué par d’intenses luttes politiques et sociales.

Deux Coups d’état institutionnels, menés avec l’aide du parlement mais également du judiciaire, des syndicats patronaux et de la presse : l’un en 2012, l’autre en 2016. Dans les deux cas, des élections devraient avoir lieu en 2018. L’après-coup violent au Paraguay de ces derniers jours - un putsch dans le régime putschiste - est-il le futur du Brésil ? Pourquoi la question de la réélection soulève autant d’indignation ?

https://collectifparaguay.wordpress.com/

http://www.autresbresils.net/

Autres Brésils
21 ter, rue Voltaire
75011 Paris
Tel. : 00 33 (0) 1 40 09 15 81

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Projection « Lute como uma menina » - 29/11/17

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS