Une autre histoire

, par Fabiana Oliveira

Par Fabiana Oliveira


Source : Viva Favela - 14 novembre 2007

Traduction : Roger Guilloux pour Autres Brésils


Un nombre croissant d’auteurs manifestent un intérêt pour l’histoire et la culture afro-brésilienne. Cette tendance a été à l’origine du 1er Salon du livre afro-brésilien pour enfants qui s’est réalisé ce mois-ci à Rio Janeiro ; elle est aussi à l’origine d’une librairie spécialisée, dans cette même ville.

On y retrouve des auteurs tels que Sônia Rosa, 48 ans, qui a déjà publié plus de 20 livres pour enfants. Le thème central de cette auteure est le quotidien. La différence de ce quotidien, c’est que les personnages de peau noire reçoivent le même traitement que les autres, dans les situations ordinaires.

Pour Sônia, cette manière de rendre compte de la réalité est fondamentale. « Dans mes écrits, j’aborde des thèmes liés à la vie, tels que l’amour, les pertes et les gains, avec la préoccupation de faire apparaître des personnages noirs dans des situations confortables. Quand un enfant noir se sent bien quand il lit des textes et que l’histoire qu’il lit est son histoire, ceci est excellent pour la construction de sa propre identité. » Cela n’a pas toujours été ainsi, nous dit-elle. Dans les livres scolaires, les personnages noirs ne sont présents que depuis une quinzaine d’années. La loi 10.639/03 qui inclut, dans les programmes officiels de l’enseignement aux niveaux primaire et collège, l’obligation d’enseigner l’histoire et la culture afro-brésilienne et africaine, est une forte incitation à ce changement d’approche.


Lire le texte en entier :

PDF - 65.8 ko

Annonces