La surévaluation du real pénalise le Brésil, dont Pékin est devenu le premier partenaire

, par Jean-Pierre Langellier

La devise brésilienne, le real, est la monnaie la plus surévaluée au monde. Alors qu’au plus fort de la crise financière, en décembre 2008, elle avait atteint les abysses - plus de 2,5 reais pour un dollar -, en 2009, le mouvement s’est inversé : la monnaie nationale s’est valorisée de 34 % par rapport au dollar, qui plafonne aujourd’hui autour de 1,8 real.

Le Monde

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Projection « Lute como uma menina » - 29/11/17

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS