L’agence de défense des droits indiens sur la sellette

JPEG - 90.9 ko
Des Indiens brésiliens Munduruku manifestent devant le quartier général de la Funai à Brasilia, le 11 juin 2013.

Une commission du Congrès brésilien appuyée par le puissant lobby agricole a recommandé mardi 16 mai le démantèlement de l’agence des affaires indiennes, qui défend les droits des tribus face aux exploitants, notamment en Amazonie.

La Fondation nationale de l’Indien (Funai) cherche à protéger les groupes indigènes en préservant leurs terres, ce qui la place en conflit direct avec les agriculteurs ou les mineurs. Dans un rapport, une commission de la Chambre des députés propose de remplacer la Funai par un bureau national indigène placé sous la tutelle du ministère de la Justice. La défense des droits indigènes, actuellement assurée par des anthropologues, serait ainsi confiée à des politiques.

Voir en ligne : France 24

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS