Carnets de campagne : la magie des élections à la brésilienne

, par Florence Poznanski

« Moi non plus je ne sais pas ce qu’est le rôle d’un conseiller municipal. Vote pour moi. Comme ça, je le saurai et je te le dirai ».
Voilà ce que l’on peut lire sur l’un des milliers de tracts qui circulent en ce moment à Belo Horizonte (capitale de l’Etat du Minas Gerais, 5e PIB municipal du pays et 2,3 millions d’habitants), à l’occasion des élections municipales de 2012. Tous les deux ans, le Brésil entre en campagne. Une fois pour élire président, sénateurs, députés fédéraux, gouverneurs de provinces et députés provinciaux et deux ans après pour les municipales. Cette élection, moins médiatisée à l’international, en dit pourtant long sur la culture politique du pays.

A Belo Horizonte, comme dans les 5 564 communes du pays, se dérouleront les 7 et 28 octobre prochains les élections municipales qui renouvelleront maires, vice-maires et conseils municipaux. Une spécificité brésilienne : le conseil municipal est élu indépendamment du maire (au scrutin proportionnel à liste ouverte) et forme une chambre législative autonome. Le nombre de conseillers dépend de la taille de la ville, ils sont au total 70 000 dans tout le pays. Cette année les 140,6 millions d’électeurs brésiliens (76,4% de la population) auront à départager environ 15 500 candidats-maires et près de 500 000 candidats-conseillers répartis sur une trentaine de partis, généralement réunis en coalitions. Parmi ces derniers, plus de 40% n’ont pas le niveau bac et 30% seulement sont des femmes (et seulement 12% des candidates au poste de maire).

Pour les 41 sièges du conseil municipal de Belo Horizonte, plus de 1200 candidats sont actuellement en campagne. Ce qui fait de Belo Horizonte la 3e ville au plus fort taux de concurrence, avec 31 candidats par siège, non loin du record de 33 candidats par siège détenu par Rio de Janeiro et Guarulhos (agglomération de São Paulo). Autant dire que la tension est à son comble.

Lire la suite :

PDF - 186.8 ko

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°6 - 2017

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS