Brésil : l’ancien président Lula condamné à neuf ans et demi de prison pour corruption

, par Le Monde

Le juge Sergio Moro a condamné mercredi 12 juillet l’ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, âgé de 71 ans, à neuf ans et six mois de prison pour blanchiment d’argent et corruption. Une immense défaite pour l’icône de la gauche, qui nourrissait de sérieuses ambitions pour l’élection présidentielle de 2018.

C’est la première fois de l’histoire du Brésil qu’un ancien chef d’Etat est condamné pour corruption. Sur décision du juge Moro, l’ancien syndicaliste, au pouvoir de 2003 à 2010, reste néanmoins libre en attendant la décision du tribunal fédéral régional de Porto Alegre en appel. « Comme l’emprisonnement d’un ex-président de la République représente un certain traumatisme (…) il est plus prudent d’attendre le jugement de la cour d’appel », a expliqué le magistrat dans sa décision de 218 pages.

Lula a confirmé par l’intermédiaire de ses avocats son intention de faire appel contre un procès qu’il a qualifié de « farce » par le passé. « Nous prouverons son innocence devant toutes les cours impartiales, y compris aux Nations unies », ont indiqué ses avocats à l’Agence France-presse.

Voir en ligne : Le Monde

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°6 - 2017

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS