Bicentenaire de la Mission française à Rio de Janeiro

, par Autres Brésils

Les 25 et 26 novembre prochains, un colloque international et pluridisciplinaire intitulé « Le moment 1816 des sciences et des arts. Regards croisés franco-brésiliens. Autour du bicentenaire du voyage au Brésil d’Auguste de Saint-Hilaire (1816-1822) et de Ferdinand Denis (1816-1819) » célèbrera l’arrivée de la Mission française à Rio de Janeiro.

La France et le Brésil entretiennent depuis le XVIe siècle une longue histoire, qui s’intensifie encore à partir de l’ouverture des ports brésiliens au commerce étranger, en 1808. Le XIXe siècle, période d’intenses activités scientifiques, voit se multiplier les voyages d’exploration et le Brésil devient une destination privilégiée pour les leaders politiques et économiques de toute l’Europe, favorisant ainsi une plus large circulation des idées et des savoirs.
En 1816, la cour portugaise, exilée sur ses terres brésiliennes, sollicite un groupe d’artistes chargés de fonder une académie des beaux-arts à Rio de Janeiro. Au sein de cette « Mission artistique française » : le peintre et mémorialiste Jean-Baptiste Debret (1798-1848), qui produisit plusieurs centaines de dessins et d’aquarelles sur la vie quotidienne des Brésiliens. Son Voyage pittoresque et historique au Brésil, publié en 1835-1839, est devenu une source iconographique et littéraire incontournable.

Présents à Rio en cette même année, deux autres Français laissèrent à la postérité une œuvre majeure. Le botaniste Auguste de Saint-Hilaire (1779-1853) rapporta de son séjour un herbier abondant, conservé au Muséum national d’histoire naturelle, et une riche documentation, à l’origine de plusieurs ouvrages. Quant à Ferdinand Denis (1798-1890), son court voyage de trois ans fut à l’origine d’une œuvre fertile qui fit de lui un précieux passeur et la figure tutélaire des études brésiliennes en France. Conservateur puis administrateur de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, il y constitua un fonds de plus de 1 350 pièces, dont une partie vient d’être numérisée par la BnF, grâce à une convention de coopération signée en 2015.

Ce colloque se propose d’examiner l’impact de ces voyages et de ces expériences franco-brésiliennes à l’aune des évolutions et révolutions scientifiques, politiques et artistiques, et en dépassant les cloisonnements disciplinaires. Les experts invités sont issus d’horizons divers : historiens, botanistes, spécialistes de la littérature et de l’art, ethnologues et historiens des sciences.

Cette manifestation, qui s’inscrit dans un contexte de coopération avec la Bibliothèque Nationale du Brésil, depuis que les deux bibliothèques nationales ont créé un portail numérique commun, en 2009, est aussi un partenariat avec l’EHESS, Mondes Américains, le CRBC, le Centre Roland Mousnier, la Sorbonne, le Centre Alexandre Koyré, la Maison de l’Amérique Latine, le Muséum National d’Histoire Naturelle, l’Université de Poitiers, le CNRS, la John Carter Brown Library et la Région Ile-de-France.

Une exposition autour de ces « voyageurs de 1816 » a été conçue en partenariat avec la Maison de l’Amérique Latine, où elle se tient jusqu’au 20 décembre : L’Atelier tropical. Jean-Baptiste Debret, peintres, écrivains et savants français au Brésil (1816-1850).

l INFOS PRATIQUES l

Vendredi 25 novembre 2016

  • 09h30-18h00
  • François-Mitterrand – Petit auditorium

Samedi 26 novembre

  • 9h30-17h30
  • Bibliothèque nationale de France (BnF) - Auditorium

Entrée libre

Plus d’infos sur le site de la BnF
Programme détaillé ici

Voir en ligne : BnF

Navigation

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°6 - 2017

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS