Au Brésil, une campagne pour rendre les objets de la culture afro-brésilienne a été lancée

, par Anne Vigna

La campagne « Rendez-nous nos objets sacrés » au Brésil a été initiée pour récupérer les objets rituels des religions afro-brésiliennes, confisqués par la police brésilienne depuis plus de cent ans. Laquelle refuse, pour l’instant, de les restituer.

Au Brésil, une campagne un peu particulière a débuté, rassemblant à Rio de Janeiro, intellectuels, politiques, membres du mouvement noir et religieux. La campagne « Rendez-nous nos objets sacrés » a pour objectif de récupérer les objets des religions afro-brésiliennes confisqués par la police brésilienne depuis plus d’un siècle.

Considérés comme objets de magie noire

Ces objets sont sacrés pour les religions, puisqu’ils ont tous une fonction précise dans la liturgie, mais la police les avait confisqués à partir de 1890. Un nouveau Code pénal est alors en vigueur qui criminalise le charlatanisme, la médecine illégale et la magie noire. Pour les policiers d’antan, ces objets étaient assimilés à des objets de magie noire : à cette époque, on ne comprend pas la religiosité de la population noire. Et, de fait, on ne cherche pas à la comprendre. Deux ans auparavant, en 1888 le Brésil avait aboli l’esclavage : c’est le dernier pays au monde à le faire, et dans la pratique, il faudra attendre plusieurs année pour le voir complètement disparu.

Voir en ligne : Au Brésil, une campagne pour rendre les objets de la culture afro-brésilienne a été lancée

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Projection « Lute como uma menina » - 29/11/17

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS