Au Brésil, le président par intérim mis en cause dans le scandale Petrobras

, par Le Monde

Le gouvernement par intérim de Michel Temer est éclaboussé par le scandale Petrobas. ANDRESSA ANHOLETE / AFP

Le président par intérim du Brésil, Michel Temer, aurait profité du réseau de corruption monté au sein de la puissante entreprise d’Etat Petrobras. Dans un témoignage publié mercredi 15 juin par la Cour suprême brésilienne, Sergio Machado, ex-président de Transpetro, une filiale du géant pétrolier – lui-même impliqué, il a passé un accord avec la justice pour réduire sa peine – affirme que M. Temer lui a demandé des ressources provenant de la corruption à Petrobras pour financer la campagne d’un député fédéral à la mairie de São Paulo, en 2012.

Lire la suite sur : Le Monde

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS