Recherche par thématique

Dictature et résistances

139 articles

Sinal fechado [Feu rouge]

 | Par Paulinho da Viola

Ni samba, ni bossa, une chanson expérimentale et différente, traitant de l’impossibilité du dialogue, en pleine dictature. « Salut, comment ça va ? / Ça va, et toi, tu vas bien ? / Je vais bien, je cours ça et là / Prendre ma place dans le futur. Et toi ? »

Lire l'article

Les crimes de la dictature reconnus officiellement

 | Par Georges da Costa

Fin août 2007, le gouvernement brésilien a reconnu pour la première fois la responsabilité de l’État dans les crimes commis pendant les années de la dictature. Le gouvernement brésilien a recensé officiellement 357 victimes de la dictature, l’ONG Tortura Nunca Mais parle de 480 morts et disparus.

Lire l'article

Dictature militaire : un jugement doit relancer le débat sur l’amplitude de l’amnistie

 | Par Bia Barbosa

Une action contre le colonel Ustra, accusé d’avoir orchestré les actes de torture au sein du DOI-Codi (Détachement d’opérations d’information - Centre opérationnel de défense intérieure), à São Paulo, constitue la première action individuelle lancée à l’encontre d’un fonctionnaire pour des crimes commis pendant la dictature militaire.

Lire l'article

Un général commémore le coup d’Etat de 1964

Le général Francisco de Albuquerque, chef de l’état-major de l’armée de terre, a suscité des protestations en commémorant le 42e anniversaire du coup d’Etat militaire, qui a déposé le 31 mars 1964 le président Joao Goulart, marquant le début d’une dictature de 21 ans. Selon la Folha de Sao Paulo, une commémoration du 31 mars 1964 a eu lieu au Club militaire de Rio de Janeiro en présence de hauts responsables de l’armée de terre. Au sein même du gouvernemnet Lula, plusieurs ministres, dont le chef de cabinet Dilma Rousseff, ont été persécutés pendant cette période.

Lire l'article

Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Début d’année préoccupant au Brésil : démocratie en tension

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS