Vitalité du marxisme au pays de Lula

, par René Mouriaux

La mondialisation et la diversité des situations nationales étaient au coeur du colloque international qui vient de se tenir à l’université de Campinas.

Par René Mouriaux

Sur le thème « néolibéralisme, capitalisme, impérialisme », un des principaux centres de recherche brésiliens sur Marx et Engels (Cermarx) vient de tenir son 5e colloque à l’université de Campinas (Sao Paulo). Quatre cents personnes ont effectivement participé aux débats pendant quatre jours (6-9 novembre 2007) qui ont réuni sept assemblées plénières et permis l’examen de cent trente communications dans sept ateliers. Des chercheurs de l’Amérique hispanique, des Européens ont été associés aux travaux. L’originalité du symposium réside dans l’importance de la présence étudiante. Ainsi, trente travaux de doctorants présentés contribuent à favoriser l’émergence de la relève et à réduire l’esprit mandarinal qui menace toujours, contrairement à la troisième thèse sur Feuerbach de Marx, l’Éducateur doit être éduqué (*). L’orthopraxie vaut mieux que l’orthodoxie.

[...]


A lire en entier sur

L’HUMANITé


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> CONFERENCE PUBLIQUE - Sang Autochtone : pas une goutte de plus !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS