Vidéothèque films documentaires

Découvrez notre base de films documentaires sur le Brésil pour connaitre et approfondir de nombreuses thématiques.

Tous les films peuvent être visualisés par les adhérent-e-s au local de l’association. Pour organiser des projections publiques avec les films disponibles à la location, contactez-nous !

Recherche de films documentaires

Femmes

Anjos da asa quebrada

Année
2006
Réalisateur
Jorge Ferreira
Durée
23 min
Synopsis
Silvana a découvert qu’elle était porteuse du VIH durant l’allaitement de son fils Adam. Elle a perdu son mari ainsi qu’un autre fils, Lincoln, à cause du sida. Son réçit ému, commenté par des professionnels de santé, renforce l’importance de la détection précoce du VIH et de la syphilis, particulièrement pendant la grossesse. (Support de prévention/sensibilisation)
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Babás

Année
2010
Réalisateur
Consuelo Lins
Durée
20 min
Synopsis
A partir d’une recherche iconographique, le film mélange des éléments autobiographiques et une réflexion sur le rôle et la présence des « nounous » (babás) dans le quotidien des familles aisées brésiliennes à travers le temps.
Voir la fiche du film

Celibato no campo

Année
2010
Réalisateur
Cassemiro Vitorino, Ilka Goldschmidt
Durée
52 min
Synopsis
La forte migration des jeunes, et surtout des jeunes filles, du milieu rural vers les villes fait surgir un nouveau phénomène social : le célibat masculin dans les terres de l’intérieur du Brésil. Parmi les conséquences, il y a la diminution du nombre de mariages et le vieillissement de la population rurale.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Leite e Ferro

Année
2010
Réalisateur
Claudia Priscila
Durée
72 min
Synopsis
La maternité en prison et le Centro de Atendimento Hospitalar à Mulher Presa (CAHMP) de São Paulo sont au centre de ce documentaire : derrière les barreaux, les mères allaitent et suivent leurs enfants. Après quatre mois, les enfants sont adoptés par une autre famille ou par une institution. Le documentaire montre avec délicatesse cette maternité en prison.
Voir la fiche du film

Mensageiras da Luz : Parteiras da Amazônia

Année
2004
Réalisateur
Evaldo Mocarzel
Durée
72 min
Synopsis
Que ressent un bébé lors de sa naissance? Des sages-femmes d’Amazonie ont répondu à cette question avec pragmatisme, mais aussi empathie pour les nouveaux venus au monde. C’est ainsi qu’elles pratiquent leur profession: avec efficacité et beaucoup de bon sens. Dans les villes brésiliennes, le nombre de césariennes augmente autant que dans les sociétés industrielles occidentales. Ce n’est pas le cas dans la région d’Amapá, au nord du pays, où la proportion de naissances normales est la plus élevée: 88 % des femmes accouchent avec le concours des 918 sages-femmes qui y pratiquent.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Positivas

Année
2009
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
78 min
Synopsis
Ce film retrace la vie de plusieurs femmes atteintes par le virus du SIDA, contaminées par leurs maris. Il montre que l’annonce brutale de l’infection par le SIDA n’est pas forcement synonyme de fin: elle peut aussi représenter le début d’une nouvelle vie. A travers ces histoires, sont ainsi expliquées les différences causes de la féminisation de la maladie.
Voir la fiche du film

Quebradeiras

Année
2010
Réalisateur
Evaldo Mocarzel
Durée
71 min
Synopsis
Un hommage aux quebradeiras, ces femmes qui cueillent et cassent les noix de babaçu en Amazonie. De manière particulièrement originale, le réalisateur signe un documentaire poétique nous plaçant au plus près de ces femmes dans leur travail et leurs gestes quotidiens.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Visita para Elizabeth Teixeira (Uma)

Année
2011
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
13 min
Synopsis
Après presque 30 ans de la réalisation du documentaire « Cabra Marcado Para Morrer » d’Eduardo Coutinho, la réalisatrice Susanna Lira fait visite à Elizabeth Teixeira, personnage principal du film, qui parcourt ses mémoires de la lutte pour les droits des paysans.
Voir la fiche du film

Viva a Lei Maria da Penha

Année
2006
Réalisateur
Margot Ribas
Durée
15 min
Synopsis
La loi no 11.340 du 7 août 2006 (Lei No 11.340, de 7 de Agosto de 2006), ou loi « Maria da Penha », est entrée en vigueur le 22 septembre 2006 : selon cette loi, la violence conjugale est un type de violation des droits de la personne. Ce film est un hommage à la conquête de la loi « Maria da Penha » et une investigation sur la connaissance que les femmes ont de cette loi et de leurs droits.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Ibiri tua boca fala por nós

Année
2008
Réalisateur
Nilma Accioli
Durée
16 min
Synopsis
Le documentaire raconte l’histoire des sœurs Conceição da Silva, descendantes d’un groupe d’esclaves du Congo arrivés dans la région de Papicu (RJ) au XIX siècle. Après avoir été expulsées d’une manière violente de leur terre et s’être cachées dans la forêt, elles ont réussi à avoir un morceau de terre. Elles marchent pour 12 km pour vendre le peu qu’elles arrivent à cultiver. Elles survivent avec l’espoir de se marier, puisque elles sont «moças».
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Espelho de Ana (O)

Année
2011
Réalisateur
Jessica Candal
Durée
43 min
Synopsis
« O espelho de AnA », réalisé par Jessica Candal, raconte la recherche effectuée par la directrice-personnage de sa condition de femme. C’est à travers le reflet des personnes qui lui sont proches, telles sa grand-mère, sa mère, ses amies et la fille d’une d’elles, que l’identité du personnage principal est forgée et révélée.
Voir la fiche du film

Entre lá e cá

Année
2011
Réalisateur
Heloisa Passos
Durée
24 min
Synopsis
Un groupe d’amies adolescentes, habitant sur l’île de Amparo, à Paranaguá : elles partagent leurs secrets d’amour et elles déclarent leurs désirs d’adolescentes.
Voir la fiche du film

Luto como mãe

Année
2009
Réalisateur
Luis Carlos Nascimento
Durée
70 min
Synopsis
La ville de Rio de Janeiro est le scénario d’exécutions sommaires et arbitraires de la part des agents de l’Etat. Chaque mort provoque la douleur des personnes proches. Le documentaire se concentre sur les histoires des survivants, surtout des femmes, et sur leurs parcours de passage du deuil à la lutte pour la justice et contre l’invisibilité.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Do lado de fora

Année
2004
Réalisateur
Monica Marquês, Paula Zanettini
Durée
53 min
Synopsis
C’est à travers le regard de quelques femmes, mères, épouses, amantes, filles, visiteuses, que nous sont décrits les liens ainsi que les codes qui les unissent aux prisonniers des centres pénitentiaires de l’état de Rio de Janeiro. Les préparatifs de ces rencontres hebdomadaires sont indispensables pour dépasser le rejet de la société. Chacune trouve une posture vis-à-vis de son homme, qui nous montre qu’elles sont les protagonistes d’un drame social qui les dépasse.
Voir la fiche du film

Cap XV : 12

Année
2007
Réalisateur
Fernando Pinheiro
Durée
13 min
Synopsis
Lors d’un trajet en voiture à travers une ville, la nuit, une femme prostituée raconte son histoire et fait part de sa vision de la société, des hommes, de ses goûts, ses regrets et ses rêves.
Voir la fiche du film

Margem do Corpo (À)

Année
2006
Réalisateur
Debora Diniz
Durée
43 min
Synopsis
En retraçant, à travers les témoinages d’amis, de juristes, d’employeurs et de prêtres, l’histoire de Deuseli, jeune noire de 19 ans, violée par son beau père, ce film aborde la problématique de la condition des femmes noires et les injustices auxquelles elles sont confrontées.
Voir la fiche du film

Nós do cinema

Année
2005
Durée
64 min
Synopsis
5 court-métrages, réalisés par des etudiants de cinema, abordent les thèmes societaux suivant : « vou ter un filho », traite des grossesses non désirées de jeunes filles; « Nas calçaldas do Rio, présente les revendications des camelots des rues de Rio; « Joao Candido » présente un épisode peu connu de l’histoire du Brésil, la révolte des marins de guerre dans les années 1910; « Profeta Gentileza » dresse le portrait de ce prophète, dit fou, au travers des témoignages de sa fille ;« Sonho de Criança », suit de façon poétique le rêve d’enfant.
Voir la fiche du film

Mulheres em Movimento

Année
2006
Réalisateur
Maria Maia
Durée
57 min
Synopsis
Le documentaire donne un aperçu des conquêtes politiques et sociales des femmes et des mouvements féministes au Brésil, de l’époque coloniale jusqu’à aujourd’hui, en passant par la résistance à l’esclavage, la lutte contre la dictature et la participation au sein du gouvernement et dans les mouvements sociaux. Le film met en scène le témoignage de plusieurs femmes politiques, artistes et activistes.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Uma historia Severina

Année
2005
Réalisateur
Debora Diniz
Durée
23 min
Synopsis
Le destin de Severina a basculé suite à une décision de la Cour Suprême. Enceinte de 4 mois d’une fœtus sans cerveau, elle était à l’hôpital au moment même où la Cour Suprême annula l’autorisation d’IVG. C’était le 20 octobre 2004. Fermière de la petite ville de Chã Grande, Severina a passé trois mois à errer entre les tribunaux et les maternités, essayant de trouver une aide pour mettre fin à sa souffrance. Le documentaire témoigne de cette histoire tragique et raconte le long « jour d’après » dont les juges de la Cour n’ont jamais été témoins.
Voir la fiche du film

Casa menina mulher

Réalisateur
Nicola Avanzini
Durée
28 min
Synopsis
Recife, la Casa Menina Mulher accueille des jeunes filles, des communautés pauvres de Recife qui ont eu une vie très déstructurée et ont déjà été confrontées au sexe, à la drogue etc… Leur reconstruction passe par des activités culturelles et pédagogiques. (Attention 2 interventions en italien non sous titrées)
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Silêncio das inocentes (O)

Année
2010
Réalisateur
Ique Gazzola, Naura Schneider
Durée
52 min
Synopsis
La loi n°11.340/2006 ou « loi Maria da Penha » est considérée comme l’une des trois lois les plus complètes au monde sur les violences domestiques. A travers de nombreux témoignages de victimes et spécialistes, Silêncio das inocentes nous éclaire sur la spécificité de cette loi et son application au Brésil.
Voir la fiche du film

Guerreiras do Brasil

Année
2007
Réalisateur
Cacau Amaral
Durée
13 min
Synopsis
Un groupe de 40 femmes venues des cinq régions du Brésil, se réunissent dans une île de Rio de Janeiro pour enregistrer un album Hip-hop dans lequel elles revendiquent l’élimination de la violence contre les femmes.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Nice, bonne au Brésil

Année
2009
Réalisateur
Armelle Giglio-Jacquemot
Durée
68 min
Synopsis
Originaire d’un petit village du sud-est du Brésil qu’elle a quitté dans l’espoir d’une vie meilleure, Nice est bonne à demeure dans une grande maison où elle vit confinée. Au service des autres, sa vie s’écoule loin de chez elle, dominée par la solitude et le labeur répétitif d’un travail mésestimé. Le film donne la parole à Nice qui nous livre son vécu de bonne à tout faire et nous entraîne par moments dans l’au-delà du travail domestique avec ses joies, ses projets, ses craintes.
Voir la fiche du film

Cidade das Mulheres (A)

Année
2005
Réalisateur
Lázaro Faria
Durée
72 min
Synopsis
Portrait du rôle des femmes dans le Candomblé, et plus largement, de leur rôle dans la ville de Salvador de Bahia, historiquement et aujourd’hui. Le film cherche à comprendre pourquoi on parle ici de société matriarcale, à partir de la vision de Ruth Landers, ethnologue américaine qui a vécu à Salvador dans les années 30, et auteure de « The City of Women ».
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Bonne mère (La) Do outro lado da cozinha

Année
2013
Réalisateur
Jeanne Dosse
Durée
40 min
Synopsis
La bonne mère est la deuxième mère, la mère noire de l’enfant des patrons, au Brésil et à Rio de Janeiro. Une relation d’amour pure et naïve unit l’enfant et la nounou. Pourtant derrière cette relation se cache un système socioculturel, celui qui régit la société brésilienne. La bonne mère raconte mon histoire de petite fille devenue adulte, avec Zelita, l’ancienne bonne de ma famille à Rio de Janeiro.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Cárcere e a rua (O)

Année
2004
Réalisateur
Liliana Sulzbach
Durée
81 min
Synopsis
Pénitencier Madre Pelletier: destins croisés. Claudia, détenue la plus ancienne et la plus respectée, bientôt libre, protège la fragile Daniela. Betânia est tentée de briser les règles du régime conditionnel pour vivre libre avec son nouvel amour.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Damas do Samba

Année
2013
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
75 min
Synopsis
Un regard singulier sur le rôle des femmes dans la samba. Damas do Samba révèle à quel point la participation des femmes est centrale dans la construction de ce rythme brésilien incontournable, réel instrument de résistance socio-culturelle.
Voir la fiche du film

Hiper Mulheres (As)

Année
2011
Réalisateur
Carlos Fausto, Leonardo Sette, Takumã Kuikuro
Durée
80 min
Synopsis
Au village Kuikuro d’Ipatse, dans le Haut Xingu, une vieille femme sent qu’elle va bientôt mourir. Elle souhaite chanter et danser une dernière fois lors du Jamurikumalu, un rituel auquel participent toutes les femmes des villages alentours. Les répétitions commencent ; les plus jeunes apprennent de leurs aînées les chants traditionnels, les plus âgées se souviennent, chacune prend la place qui lui est due. Quant aux hommes, ils endossent parfois un rôle surprenant.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Minas do Rap (As)

Année
2015
Réalisateur
Juliana Vicente
Durée
14 min
Synopsis
Les femmes ont tardé à investir le monde du rap. Le film donne la parole à des femmes du hip-hop brésilien reconnues comme Negra Li, MC Gra et Karol Conká, abordant l’historique féminin du mouvement.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Je suis moche mais j’suis à la mode Sou feia mas tô na moda

Année
2005
Réalisateur
Denise Garcia
Durée
61 min
Synopsis
Plus qu’un genre musical, le funk carioca est une véritable industrie basée presque uniquement sur le talent et le désir de la population des favelas et des banlieues de Rio de Janeiro. Un documentaire pionnier sur l’univers des bals funk, qui nous fait découvrir des femmes invoquant leur émancipation par le biais de cette culture de rue décriée.
Voir la fiche du film

En trois actes Em três atos

Année
2015
Réalisateur
Julia Murat
Durée
85 min
Synopsis
Dans la mémoire de cette femme, les mouvements de son corps reprennent vie. Em três atos aborde le sujet du vieillissement du corps et confronte le deuil à la peur de mourir. C’est un film sur les cycles de la vie, sur le travail du corps, traités à travers la danse contemporaine et la parole, en revisitant les textes de Simone de Beauvoir. Chorégraphique et poétique, la danse croisée de la jeune danseuse élève de la grande chorégraphe brésilienne Angel Vianna et la mise en espace des textes de Simone de Beauvoir sur la vieillesse donnent au film toute son émotion.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Ne sors pas aujourd’hui ! Não saia hoje

Année
2016
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
53 min
Synopsis
Ne sors pas aujourd’hui est un conseil que beaucoup de mères ont donné à leurs enfants en mai 2006. Malheureusement, la majorité d’entre eux sortiront sans que celles-ci puissent les protéger des « crimes de mai » durant lesquels près de 600 jeunes furent assassinés à São Paulo. Ce film construit une histoire poétique autour de la journée des Mères de mai qui, menées par Débora Silva, transformeront le deuil en lutte, la souffrance en espoir et la douleur en action. A travers leur bataille pour la justice et la mémoire, ces femmes luttent aujourd’hui pour qu’aucun jeune ne connaisse le destin tragique de leur fils.
Voir la fiche du film

Qui a tué Eloá ? Quem matou Eloá ?

Année
2015
Réalisateur
Lívia Perez
Durée
25 min
Synopsis
En 2009, Lindemberg Alves, 22 ans, s’introduit armé dans l’appartement de son ex petite amie, Eloá Pimentel 15 ans, et la garde séquestrée pendant cinq jours. Ce crime fut, à l’époque, largement diffusés sur les chaînes de télévision brésilienne. Quem matou Eloá? propose une analyse critique de la sur exposition médiatique de la violence et remet en question la manière dont les médias choisissent d’aborder les cas de violence envers les femmes. Ce documentaire met ainsi en lumière une des raisons pouvant expliquer pourquoi le Brésil se trouve au 5ème rang des pays avec le plus d’homicides envers les femmes.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Clandestines Clandestinas

Année
2014
Réalisateur
Fadhia Salomão
Durée
24 min
Synopsis
Réalisé par Fádhia Salomão, Clandestinas recueille des histoires de femmes ayant avorté clandestinement au Brésil. Mêlant les voix d’actrices contant l’expérience d’anonymes et le témoignage de femmes qui livrent leur propre histoire, ce documentaire tente de montrer comment la criminalisation de l’avortement pénalise toutes les femmes.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Sementes (As)

Année
2015
Réalisateur
Beto Novaes, Cleisson Vidal
Durée
30 min
Synopsis
Réalisé par le cinéaste et économiste de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro, Beto (José Roberto) Novaes, ce documentaire relate les parcours d’agricultrices qui participent activement aux mouvements agro-écologiques au Brésil. Le documentaire est basé sur le travail de thèse de Emma Siliprandi, ”Mulheres e Agroecologia: a construção de novos sujeitos políticos na agricultura familiar“, soutenue en avril 2009, à l’université de Brasilia.
Voir la fiche du film

Abigail

Année
2016
Réalisateur
Isabel Penoni, Valentina Homem
Durée
17 min
Synopsis
Abigail joint les points d’une carte humaine qui relie les cultures des Amérindiens et les religions afro-brésiliennes. Le revers de l’envers, une maison ouverte aux mémoires presque éteintes.
Voir la fiche du film

Visages du harcèlement Precisamos falar do assédio

Année
2016
Réalisateur
Paula Sacchetta
Durée
80 min
Synopsis
Une caravane stationnée dans différents endroits de São Paulo et Rio de Janeiro collecte les témoignages de femmes victimes d’agressions pour leur redonner un espace de parole et de pouvoir. Seules face à la caméra, sans journaliste pour les diriger ou pour leur faire dire des choses en particulier, elles s’expriment comme elles le souhaitent, visage découvert ou masqué, et reprennent un espace de pouvoir à travers leur parole. Ce projet filmé, c’est 140 femmes de 15 à 84 ans qui brisent le silence et qui se réapproprient l’espace. C’est la porte ouverte à d’autres projets de ce type dans le monde entier.
Voir la fiche du film

Baronesa

Année
2017
Réalisateur
Juliana Antunes
Durée
70 min
Synopsis
Dans la périphérie de Belo Horizonte, les favelas portent des noms de femmes. Dans le quartier de Juliana, la réalisatrice et son équipe s’installent pour filmer deux amies, Leidiane et Andreia. Drogue, sexe, amour, amitié, mort, on parle de tout. De bavardages pas si anodins en confessions bouleversantes, au gré d’ellipses dans lesquelles s’infiltre la violence des vies qui nous sont dévoilées et au risque des balles perdues, la beauté rude d’Andreia et Leidina se fait jour.
Voir la fiche du film

Arpilleras : en brodant la résistance Arpilleras : bordando a resistência

Année
2018
Réalisateur
Collectif de femmes du Mouvement des Personnes Atteintes par les Barrages au Brésil
Durée
104 min
Synopsis
S’inspirant d’une technique chilienne, les femmes du MAB brodent pour dénoncer les violences issues de l’implantation d’usines hydroélectriques. Dans cinq régions du Brésil, elles luttent contre ces méga-projets qui affectent particulièrement les femmes.
Voir la fiche du film

Cagnard Quentura

Année
2018
Réalisateur
Mari Corrêa
Durée
36 min
Synopsis
Depuis leurs jardins, leurs maisons et leurs cours, des femmes autochtones de l’Amazonie nous invitent dans leurs univers en observant les impacts du changement climatique sur leur mode de vie.
Voir la fiche du film

Parque Oeste

Année
2018
Réalisateur
Fabiana Assis
Durée
70 min
Synopsis
Après avoir été violemment chassée de l’occupation où elle vivait, en 2005, une femme reconstruit sa vie à partir de sa lutte pour le logement.
Voir la fiche du film

La Tour des demoiselles Torre das donzelas

Année
2018
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
97 min
Synopsis
Ce film réunit, plus de 40 ans après leur incarcération, un groupe de prisonnières politiques de la dictature brésilienne, parmi lesquelles l’ancienne présidente Dilma Rousseff. Partageant leurs souvenirs, elles montrent que la résistance est le seul moyen de rester libre.
Voir la fiche du film

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Appel à dons pour le festival « Brésil en Mouvements » 2020 - 16e édition

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS