Vidéothèque films documentaires

Découvrez notre base de films documentaires sur le Brésil pour connaitre et approfondir de nombreuses thématiques.

Tous les films peuvent être visualisés par les adhérent-e-s au local de l’association. Pour organiser des projections publiques avec les films disponibles à la location, contactez-nous !

Recherche de films documentaires

Culture | Arts

3 irmãos de sangue

Année
2006
Réalisateur
Angela Patricia Reiniger
Durée
102 min
Synopsis
Ce film relate la vie et trajectoire de trois frères, Betinho, Henfil et Chico Mario, qui, chacun à leur façon et avec leur art, se sont engagés dans la défense de la justice sociale dans le Brésil de la dictature des années 60. Betinho, sociologue et engagé dans le parti « Action Populaire », Henfil, humoriste et Chico Mario, musicien, ont chacun fait de la solidarité une arme dans la lutte pour la vie et ont contribué à faire avancer le Brésil dans sa quête de justice, et de défense des droits de l’homme.
Voir la fiche du film

Acontecências

Année
2009
Réalisateur
Alice Villela, Hidalgo Romero
Durée
23 min
Synopsis
Documentaire filmé dans le village Asuriní do Xingu, en 2007, pendant le travail de terrain de l’anthropologue Alice Villela. Le film est une réflexion sur les images capturées et sur les possibilités narratives qui s’ouvrent à partir de la relation entre le documentariste et les images. Il s’agit d’un regard poétique sur du matériel brut.
Voir la fiche du film

Além do Samba - a resistência afro-brasileira

Année
2000
Réalisateur
Cesar Cavalcanti
Durée
52 min
Synopsis
« Além do Samba » enquête sur le quotidien et la culture de la population d’origine africaine à Florianopolis, capitale de l’Etat de Santa Catarina, marqué par une diversité ethnique et culturelle, et particulièrement par la forte présence de cultures européennes, rendant les descendants afro invisibles. En utilisant la métaphore du « miroir brisé », le film révèle diverses interprétations fragmentées du contexte abordé, en prenant le miroir comme matériel reflétant la réalité, et le marteau comme instrument de transformation.
Voir la fiche du film

Ava Canoeiro - a teia do povo invisivel

Année
2006
Réalisateur
Mara Moreira
Durée
70 min
Synopsis
Documentaire sur le peuple Ava-Canoeiro qui a toujours évité le contact avec les civilisations extérieures et créé à travers ses déplacements constants le mythe d’un peuple invisible. Aujourd’hui, seuls quelques membres vivent toujours dans la région de Minaçu et dans l’île de Bananal.
Voir la fiche du film

Balé de pé no chão. A dança afro de Mercedes Batista

Année
2005
Réalisateur
Lilian Sola Santiago, Marianna Monteiro
Durée
52 min
Synopsis
Ce documentaire accompagne la trajectoire singulière de Mercedes Batista, danseuse de formation, érudite et considérée comme la principale précurseur de la danse afro. Ses créations chorégraphiques inspirées notamment des danses des rituels du candomblé, sont toujours identifiées comme répertoire gestuel de la danse afro.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Cartas para Ângola

Année
2012
Réalisateur
Coraci Ruiz, Júlio Matos
Durée
75 min
Synopsis
Le Brésil et l’Angola sont deux marges de l’Atlantique qui possèdent la même langue et un passé colonial en commun. Ce film raconte la correspondance entre des habitants du Brésil, d’Angola et du Portugal à travers leurs vidéos épistolaires : leurs histoires s’entrecroisent et dépeignent un Angola inconnu hors des guerres coloniales et civiles à peine éteintes.
Voir la fiche du film

Crias da Piollin

Année
2008
Réalisateur
Bertrand Lira
Durée
53 min
Synopsis
A la fin des années 70, un groupe de jeunes occupe un monastère abandonné et crée un espace pour produire du théâtre (la Escola Piollin) ; cette expérience arrive à faire participer toute la communauté à un travail permanent d’art-éducation. C’est à partir de cette expérience qu’une des compagnies de théâtre les plus importantes du pays commence sa carrière. Le film « Crias da Piollin » raconte le parcours du groupe Piollin qui, au delà de sa trajectoire de succès, réalise des activités dans les écoles pour les enfants et les adolescents.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Curta Saraus

Année
2010
Réalisateur
David Alvez da Silva
Durée
15 min
Synopsis
Court-Sarau présente un panorama des Saraus, ces rencontres populaires de poésie et de musique organisées dans les bars des banlieues de São Paulo. Ce court-métrage montre comment les artistes envisagent la culture et la transformation sociale à travers de telles rencontres. Le regard d’une nouvelle génération de réalisateurs de la banlieue pauliste sur la production culturelle locale.
Voir la fiche du film

Irmãos Roberto (Os)

Année
2011
Réalisateur
Ivana Mendes, Thiago Arakilian
Durée
72 min
Synopsis
De la même génération de Lúcio Costa, Oscar Niemeyer et Afonso Eduardo Reidy, les frères Marcelo, Milton et Maurício, connus profissionellement comme frères Roberto, ont été parmi les protagonistes de l’architecture moderniste brésilienne: parmi leurs créations, le palais de l’Associação Brasileira de Imprensa (ABI) et l’aéroport Santos Dumont de Rio de Janeiro. A partir des témoignages de différentes architectes contemporains, le film valorise l’oeuvre des frères Roberto, surtout en ce qui concerne la formulation de projets de logement pour la classe moyenne.
Voir la fiche du film

Manuscrito Perdido

Année
2010
Réalisateur
José Barahona
Durée
79 min
Synopsis
Film inspiré des personnages de deux livres (‘Correspondance de Fradique Mendes’ de Eça de Queiroz et ‘Créole’ de José Edurado Agualusa). Sous forme de quête, le réalisateur va à la rencontre des communautés qui forment la mosaïque culturelle brésilienne : Quilombolas, indiens, communauté de MST, etc.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Melhor que um poema

Année
2006
Réalisateur
Cacau Amaral
Durée
15 min
Synopsis
Portrait de jeunes des quartiers périphériques de la ville de Rio de Janeiro. Privés d’espaces d’expression, ils s’investissent dans le hip-hop, leur propre et leur seule opportunité d’accéder à la culture et aux loisirs.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Mini cine Tupy

Année
2002
Réalisateur
Sergio Bloch
Durée
12 min
Synopsis
Pendant la semaine, José Zagati collecte des cartons pour les recycler. Le dimanche, il projette de vieux films dans son garage pour les enfants du quartier. Une salle de cinéma montée de toutes pièces avec du matériel récupéré.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Où est le soleil ?

Année
2011
Réalisateur
Claire-Sophie Dagnan
Durée
52 min
Synopsis
Entre São Paulo et Tokyo, « Où est le soleil? » raconte les histoires des descendants de migrants japonais au Brésil à travers le regard de neuf artistes nikkeijin: leurs portraits questionnent les différences culturelles, les manières de se voir, d’être vu et reconnu comme pluriel, autre. C’est l’histoire d’une recherche d’une place dans la société, d’une place au soleil, y compris lors des évènements les plus sombres.
Voir la fiche du film

Quebradeiras

Année
2010
Réalisateur
Evaldo Mocarzel
Durée
71 min
Synopsis
Un hommage aux quebradeiras, ces femmes qui cueillent et cassent les noix de babaçu en Amazonie. De manière particulièrement originale, le réalisateur signe un documentaire poétique nous plaçant au plus près de ces femmes dans leur travail et leurs gestes quotidiens.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Tarabatara

Année
2007
Réalisateur
Júlia Zakia
Durée
23 min
Synopsis
A travers la vie au quotidien d’une famille de Tsiganes dans le nord-est du Brésil, dans l’état de Alagoas, ce film fait un portrait de leurs langues, de leurs gestes et de leurs regards.
Voir la fiche du film

Teatro Mascarado na Bahia

Année
2007
Réalisateur
David Van de Woestyne
Durée
27 min
Synopsis
Un ancien théâtre dans un petit village dans l’Etat de Bahia est occupé et récupéré par des jeunes. Ils réaménagent le théâtre et commencent à produire des activités culturelles. Le film présente l’une de ces activités, une formation au théâtre de masques. Les jeunes construisent leurs masques, répètent et  font des exercices pendant trois semaines. A la fin, ils invitent les riverains pour une présentation de leur travail.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Terno, Bola, Vassoura e Viola

Année
2011
Réalisateur
Vinicius Souza
Durée
8 min
Synopsis
Qu’est-ce qui pousse l’être humain à croire que ses rêves sont possibles dans la vie? Marcelo, à travers sa simplicité et sa lutte, nous montre que c’est possible d’être les acteurs principaux de notre existence et modifier le monde qui nous entoure.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Verdade marcada pra viver

Année
2004
Réalisateur
João Novaes
Durée
29 min
Synopsis
Ce documentaire présente une brève histoire du cinéma documentaire et de ses deux principaux courants : le cinéma direct et le cinéma vérité. Le réalisateur analyse l’oeuvre et le travail du documentariste brésilien Eduardo Coutinho sous l’angle de ces théories. L’analyse de quelques uns de ses films et le témoignage des membres de son équipe nous donnent des informations plus riches sur sa façon de travailler et sur sa conception du cinéma.
Voir la fiche du film

Zuleno

Année
2012
Réalisateur
Felipe Peres Calheiros
Durée
19 min
Synopsis
Le documentaire raconte la vie de Zuleno, peintre du Pernambuco: grâce à la narration de trois rencontres avec l’artiste de 92 ans, le film traçe sa trajectoire humaine et artistique.
Voir la fiche du film

All you need is love

Année
2010
Réalisateur
Wagner Depintor
Durée
17 min
Synopsis
« All you need is love » est un film de fiction qui ironise sur la cinématographie brésilienne qui est aujourd’hui polarisée entre deux genres principaux : violence/favela et comédie/novela. Le protagoniste est un garçon qui se promène dans une ville interminable et inconnue. Dans une espèce de rituel d’initiation à l’âge adulte, il doit tuer sa première victime afin d’atteindre le respect de ses collègues. La bande originale, inspirée au leitmotiv des Beatles et composée par des MCs et des rappeurs de São Paulo, suggère l’interprétation de ce film en tant que jeu de références entre les deux genres cinématographiques les plus utilisés du moment.
Voir la fiche du film

Terre des Maracatus (La)

Année
2010
Réalisateur
Philippe Coudrin
Durée
51 min
Synopsis
Au nord-est du Brésil, la monoculture intensive de la canne à sucre est pratiquée depuis plusieurs siècles. Omniprésente, elle recouvre tout aujourd’hui, laissant les habitants de cette région toujours aussi pauvres. Au Pernambuco, les journaliers qui travaillent cette terre ont trouvé une forme originale de résistance et d’expression artistique : le maracatu rural. Au départ très violente, cette tradition de défilé, de costumes, de musique et d’improvisation a finalement été admise au Carnaval de Récife. Ce documentaire part à la rencontre d’un des groupes les plus fameux de maracatu rural « Estrela de Ouro ». Nous les suivons durant l’année préparant ce moment qui concrétise l’aboutissement de tant d’efforts : le carnaval !
Voir la fiche du film

Cine Camelô

Année
2011
Réalisateur
Clarissa Knoll
Durée
15 min
Synopsis
« Cine Camelô » raconte l’histoire d’un cinéaste de rue qui est allé dans la rue commerçante populaire la plus importante du Brésil, la rua 25 de Março à São Paulo, pour vendre la production de courts-métrages aux passants. La rua 25 de Março est un espace unique d’hétérogénéité qui accueille tous les jours plus de 450 000 personnes sur 2 500 mètres, où cultures et classes sociales différentes cohabitent, de manière pacifique, au moins apparemment. Le cinéaste de rue vend de petits films aux clients tout en leur offrant un espace d’expression de l’imaginaire populaire au milieu du chaos urbain.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Filhas de Chiquita (As)

Année
2002
Réalisateur
Priscilla Brasil
Durée
51 min
Synopsis
La plus grande fête catholique au Brésil et l’une des plus importantes au monde - la procession du Cirio de Nazaré - côtoie la traditionnelle rencontre homosexuelle de l’état d’Amazonie (la Fête de Chiquita). Deux millions de fervents catholiques d’une part, et plusieurs dizaines de milliers d’homosexuels de l’autre. Le film révèle la relation symbiotique entre le sacré et le profane.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Cacahuète de l’agouti (La)

Année
2005
Réalisateur
Kamoi Panara, Paturi Panara
Durée
51 min
Synopsis
Les indiens du Panara célèbrent l’agouti, petit animal rongeur qui leur a apporté la culture de la cacahouète. Tout comme la chasse, la pêche, la course aux troncs, les rituels chamaniques et les danses ancestrales, la cueillette vient rythmer la vie du village. Un jeune professeur, de retour de Brasilia, organise la partie de foot, désormais inscrite au rang des traditions.
Voir la fiche du film

Brasileiros como eu

Année
2008
Réalisateur
Susana Rossberg
Durée
86 min
Synopsis
Parmi la communauté brésilienne de Belgique, ceux qui ont quitté le Brésil pour des motifs politiques racontent la dictature, l’exil et l’arrivée en Belgique. Plus récemment, la migration est d’ordre économique. Sont présentés le quotidien des migrants sans papiers, les témoignages de soutien vis-à-vis des brésiliens arrêtés, placés dans des centres de rétention, puis reconduits dans leur pays d’origine.
Voir la fiche du film

Navegar Amazônia

Année
2008
Réalisateur
Jorge Bodanzky
Durée
51 min
Synopsis
Navegar Amazônia, organisme basé à Macapá, travaille avec diverses communautés de l’État d’Amapá en utilisant plusieurs formes d’art et de technologie. À bord d’un bateau nommé Pasco Nunes, ces éducateurs effectuent un travail d’éducation environnementale, informatique, sociale et de préservation de leur culture en favorisant l’expérimentation et le développement personnel et global.
Voir la fiche du film

Shomôtsi

Année
2001
Réalisateur
Vadete Pinhanta
Durée
42 min
Synopsis
Chronique du quotidien de Shomõtsi, un Indien Ashaninka vivant à la frontière entre le Pérou et le Brésil. Le réalisateur, lui-même Indien, dresse un portrait de son oncle.
Voir la fiche du film

Do São Francisco ao Pinheiros

Année
2007
Réalisateur
João Claudio de Sena, Paula Morgado
Durée
70 min
Synopsis
Les indiens Pankararus, originaires de Brejo dos Padres (Pernambuco, Nord-Est du Brésil), se sont installés à São Paulo dans les années 50, fuyant la sécheresse, la misère et les conflits liés à la propriété des terres. Ils se sont regroupés dans la favela Real Parque, près du fleuve Rio Pinheiros à São Paulo. Loins de leurs terres et de leurs traditions, les Pankararus peinent à s’épanouir en ville où ils sont confinés dans les favelas. Des danses et chansons rituelles sont filmées dans les différentes tribus qui s’étendent au large du fleuve São Fransisco.
Voir la fiche du film

De tempos em tempos

Année
2006
Réalisateur
Ana Johann
Durée
22 min
Synopsis
A la fin du 19ème siècle, des immigrés polonais arrivent dans la Região Sul do Parana, où ils fondent plusieurs colonies, dont Cruz Machado. Le documentaire les montre dans leur quotidien ; plusieurs personnes âgées sont filmées dans la rue, dans d’anciennes bodegas et des enfants parlant polonais sont filmés au sein de leur école.
Voir la fiche du film

Just shoot me

Année
2010
Réalisateur
Claudia Nunes
Durée
67 min
Synopsis
Selon l’ONU, les enfants des rues sont environ 150 millions. 40% d’entre eux sont sans domicile. En Amérique Latine, il sont 40 millions. Ce documentaire résulte d’un projet d’atelier audiovisuel réalisé dans l’ancien centre de mineurs de Goiás, au Brésil. Les enfants prennent la caméra et l’utilisent pour s’exprimer et lutter contre le silence. Ce matériel a été tourné il y a près de vingt ans, sur une durée de deux années. Claudia Nunes en a d’abord fait un court métrage, « Numéro Zéro », puis, après avoir retrouvé et filmé certains protagonistes, elle a remonté l’ensemble.
Voir la fiche du film

Filhos do sol (Os)

Année
2005
Réalisateur
Marcela Cueno
Durée
48 min
Synopsis
Histoire de l’émigration japonaise vers l’Amérique latine, et plus particulièrement vers le Pérou et le Brésil. Le film retrace tous les mouvements migratoires en liaison avec l’histoire du Japon : le développement économique de la fin du 19ème siècle, la guerre mondiale, l’après guerre. Il aborde également l’inversion des flux dans les années 80, quand les descendants japonais du Brésil et du Pérou sont revenus chercher la prospérité au Japon. A travers les images d’archives et les interviews, le film aborde toutes les facettes de l’émigration : économique, psychologique, culturelle.
Voir la fiche du film

Casa Engraçada (A)

Année
2008
Réalisateur
Pascale Hannoyer
Durée
47 min
Synopsis
L’association carioca « Se essa rua fosse minha » accueille des enfants des rues et des jeunes de favelas autour d’activités de cirque. Témoignages de l’espoir suscité par ce projet social.
Voir la fiche du film

Depois da festa

Année
2007
Réalisateur
Karina Fogaça
Durée
52 min
Synopsis
Le quotidien des « caiçaras » habitants de l’archipel de L’ile Bela, littoral nord de l’état de São Paulo, qui décrivent les changements socio-économiques et culturels provoqués par la progression du tourisme et la croissance immobilière désordonnée dans la région.
Voir la fiche du film

Canoa caiçara

Année
2009
Réalisateur
Luiz Bargmann Netto
Durée
25 min
Synopsis
La canoë est un élément important de la culture caiçara du Sud-est du Brésil: elle représente un mode de vie, un patrimoine matériel basé sur les relations des communautés avec l’environnement et l’histoire sociale et économique de la région. Le documentaire valorise ce patrimoine culturel et il montre les techniques et les savoirs nécessaires pour construire la canoë.
Voir la fiche du film

Diário de Sintra

Année
2007
Réalisateur
Paula Gaitan
Durée
54 min
Synopsis
25 ans après le décès de son mari Glauber Rocha, cinéaste du Cinema Novo, la réalisatrice revient à Sintra, dernier lieu d’exil où ils vécurent avec leurs enfants. Dans ce film poétique, elle mêle ses propres images d’archives, photos, films en 8mm avec des images d’aujourd’hui.
Voir la fiche du film

Oficina Perdiz

Année
2006
Réalisateur
Marcelo Díaz
Durée
20 min
Synopsis
A Brasilia, dans les années 1970, et sans autorisation, José Perdiz ouvre un garage dans un espace publique libre. Tout en restant aussi un garage, l’espace devient aussi un théâtre. Au fil des années, des comédiens, des directeurs, des dramaturges professionnels et des amateurs de théâtre du quartier sont passés dans cet espace. A partir de 2001, Oficina Perdiz risque d’être fermé et detruit à cause du processus d’urbanisation croissante.
Voir la fiche du film

Nobreza Popular

Année
2005
Réalisateur
Beth Formaggini
Durée
47 min
Synopsis
La fête de « Nossa Senhora do Rosario dos homens pretos » et autres cérémonies dans la communauté du Nord du Chapadas, Minais Gerais, qui empruntent autant au catholocisme, qu’aux rites des afrodescendants, sont l’occasion de montrer la résistance culturelle de la communauté noire.
Voir la fiche du film

Afroreggae, nenhum motivo explica a guerra

Année
2006
Réalisateur
Carlos Diegues, Rafael Dragaud
Durée
150 min
Synopsis
Grâce à des interviews aux membres du groupe Afroreggae, tous issus des favelas de Rio, le film montre la réalité de la violence de leur univers et la manière que certains ont eu de s’en sortir, par le biais du groupe Affroreggae. Des années 1992 aux années 2005, le film montre l’évolution de la vie dans et entre les favelas.
Voir la fiche du film

Neguinho e Kika

Année
2006
Réalisateur
Luciano Vidigal
Durée
17 min
Synopsis
L’ONG Nós do Morro, soutient et accompagne les jeunes des favelas de Rio grâce à divers projets culturels dont le cinéma. Ce film, plusieurs fois récompensés dans des festivals, raconte la difficulté d’échapper à l’emprise des trafiquants au sein même de la communauté.
Voir la fiche du film

Cinema engenho

Année
2007
Réalisateur
Dácia Ibiapina
Durée
17 min
Synopsis
José Ribeiro de Medeiros, né en 1923, nous raconte son passé de projectionniste ambulant dans les usines et les villes de l’intérieur de l’Etat du Paraíba. Dans son garage, entouré de sa collection de projecteurs, il évoque son travail, de village en village, de fête en fête et son envie de transmettre cette collection à son petit-fils.
Voir la fiche du film

Paraíso

Année
2005
Réalisateur
Mario Antonio Ribeiro Alves
Durée
55 min
Synopsis
Paysages de la mémoire, souvenirs d’enfance, ce film regroupe les témoignages de personnes d’origines diverses vivant au Brésil. A partir d’archives personnelles et d’images actuelles, le réalisateur crée un montage, comme des histoires singulières où s’imbriquent réalité et imaginaire.
Voir la fiche du film

Moacir, Arte Bruta

Année
2005
Réalisateur
Walter Carvalho
Durée
72 min
Synopsis
Témoignage de Moaciir (handicapé physique et mental), des membres de son entourage familial et de son voisinage sur son activité artistique, dans un village reculé de l’intérieur du Brésil.
Voir la fiche du film

2000 Nordestes

Année
2000
Réalisateur
David França Mendes, Vicente Amorim
Durée
70 min
Synopsis
Ce film est le résultat d’un voyage de 4000 km à travers les états du Nordeste brésilien. Armés d’une mini-caméra, les réalisateurs ont recueilli près de 200 témoignages des habitants de ces territoires et de la communauté nordestine de São Paulo et Rio de Janeiro. Portrait fidèle d’une population, dans laquelle on découvre une myriade de rêves, de joies et de frustrations diverses, pour autant de visages. Une réalité multiple donc, au delà des traditionnels stéréotypes.
Voir la fiche du film

Caminhando contra o vento - O Sol

Année
2006
Réalisateur
Martha Alencar, Tetê Moraes
Durée
95 min
Synopsis
Un journal, une génération, une époque. 1967/68: Manifestations étudiantes, festivals de musique, une génération à contre-courant. Au cœur de Rio de Janeiro, naît le journal de presse alternative O Sol, qui traite de sujets tels que la culture, la politique et l’éducation. Une expérience unique dans l’histoire du journalisme et de la culture brésilienne, qui a symbolisé l’esprit d’une époque. Inscrit dans le contexte de la « génération 68 », le film reconstitue l’histoire du journal à travers des archives, des rencontres et témoignages de personnalités qui ont participé à cette aventure journalistique, tels que Ziraldo, Chico Buarque, Caetano Veloso…
Voir la fiche du film

Cueilleur d’açai (Le)

Année
2005
Réalisateur
Alain Dayan
Durée
25 min
Synopsis
Osmarino, vit près de la forêt et du fleuve Amazone, à quelques kilomètres de Belém. Ses maigres revenus viennent de la culture, et notamment de l’açai, fruit tropical qui pousse en grappes au sommet des palmiers. Les préparatifs pour la procession du « Cirio » s’accélèrent, rituel en l’honneur de Notre Dame de Nazaré et qui rassemble plus de deux millions de pèlerins dans les rues de Belém.
Voir la fiche du film

Casa menina mulher

Réalisateur
Nicola Avanzini
Durée
28 min
Synopsis
Recife, la Casa Menina Mulher accueille des jeunes filles, des communautés pauvres de Recife qui ont eu une vie très déstructurée et ont déjà été confrontées au sexe, à la drogue etc… Leur reconstruction passe par des activités culturelles et pédagogiques. (Attention 2 interventions en italien non sous titrées)
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Arte e a rua (A)

Année
2011
Réalisateur
Carolina Caffé, Rose Satiko Gitirana Hikiji
Durée
44 min
Synopsis
Cidade Tiradentes, banlieue à l’extrême est de São Paulo, « lieu où s’arrête la ville » selon les mots du narrateur, Hylario… D’ici fusent rimes, gestes et couleurs. Le film suit la vie et les évolutions du street dance, du graffiti et du rap dans ce quartier considéré comme le plus grand ensemble de logements sociaux en Amérique latine.
Voir la fiche du film

Briga do cachorro com a onça (A)

Année
2013
Réalisateur
Alice Villela, Hidalgo Romero
Durée
55 min
Synopsis
A briga do cachorro com a onça (La lutte du chien avec un jaguar) est une musique issue de la culture populaire brésilienne, jouée par des groupes de Pifano dans tout le pays. Il en existe différentes versions, en fonction de la région où elle est jouée et des musiciens qui l’interprétent.
Voir la fiche du film

Disque Quilombola

Année
2012
Réalisateur
David Reeks
Durée
13 min
Synopsis
Des enfants de l’État de « Espirito Santo » dialoguent sur la vie dans une communauté quilombola depuis un bidonville de la ville de Vitoria. À travers un simple jeu, les deux groupes d’enfants s’expriment sur leurs racines et comprennent que chacun d’entre eux a plus de points communs que de différences avec les autres.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Noitada de Samba, Foco de Resistência

Année
2010
Réalisateur
Cély Leal
Durée
75 min
Synopsis
1971: le Brésil est en pleine dictature militaire. A Rio de Janeiro, les compositeurs et les musiciens de la périphérie jouent pour la première fois dans la Zona Sul, tous les lundis, au 143 de la rue Siqueira Campos qui devient un feu de résistance de la musique populaire brésilienne.
Voir la fiche du film

Guerreiras do Brasil

Année
2007
Réalisateur
Cacau Amaral
Durée
13 min
Synopsis
Un groupe de 40 femmes venues des cinq régions du Brésil, se réunissent dans une île de Rio de Janeiro pour enregistrer un album Hip-hop dans lequel elles revendiquent l’élimination de la violence contre les femmes.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Lenda do Bode do Ponte (A)

Année
2012
Réalisateur
Pablo Gomes
Durée
82 min
Synopsis
Une étudiante de cinéma rentre dans sa ville natale et produit un documentaire sur une légende locale. Elle part à la recherche de ses origines et de la valeur culturelle et historique de celle-ci à travers toute la région.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Manual de literatura (en)cantada

Année
2012
Réalisateur
David Alves Silva
Durée
52 min
Synopsis
Le manuel de littérature (en)chantée présente un documentaire réunissant 12 textes de littérature brésilienne (d’auteurs classiques et marginaux), mis en musique et en poésie par dix jeunes artistes professionnels de hip-hop de Diadema (São Paulo), sous la direction artistique de deux musiciens français.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Pedra da memória

Année
2011
Réalisateur
Renata Amaral
Durée
58 min
Synopsis
D’un côté, une communauté afro-religieuse du Brésil voyage pour la première fois au Bénin pour aller à la rencontre de la culture de ses ancêtres, avec qui ils dialoguent quotidiennement. De l’autre, le dialogue avec les Agudás, descendants d’anciens esclaves brésiliens de retournés au Bénin après l’abolition, qui cultivent également depuis un siècle la culture brésilienne de leurs ancêtres. Documentaire musical qui propose une recherche esthétique entre les traditions des deux pays, révélant ainsi leurs liens et particularités.
Voir la fiche du film

Cidade das Mulheres (A)

Année
2005
Réalisateur
Lázaro Faria
Durée
72 min
Synopsis
Portrait du rôle des femmes dans le Candomblé, et plus largement, de leur rôle dans la ville de Salvador de Bahia, historiquement et aujourd’hui. Le film cherche à comprendre pourquoi on parle ici de société matriarcale, à partir de la vision de Ruth Landers, ethnologue américaine qui a vécu à Salvador dans les années 30, et auteure de « The City of Women ».
Voir la fiche du film

Lévi-Strauss : Saudades do Brasil

Année
2005
Réalisateur
Maria Maia
Durée
117 min
Synopsis
Reconstitution de l’expérience qu’eut Claude Levi-Strauss au Brésil dès 1935. Claude Levi-Strauss fut alors professeur invité à la USP (Université de São Paulo). Des extraits des textes de Claude Levi-Strauss sont lus, ainsi que des lettres de Dina Dreyfus, son épouse. Avec la participation de Claude Levi-Strauss lui-même, et aussi d’autres grands chercheurs, et notamment de Caetano Veloso.
Voir la fiche du film

Caboclinhos de Goiania, un autre carnaval

Année
2012
Réalisateur
Alexandra Kan
Durée
40 min
Synopsis
Voyage dans l’univers des Caboclinhos de Goiana au Brésil. Ce voyage virtuel vous entraîne à la découverte d’un Carnaval méconnu où les croyances et les rituels sont l’essence même de ce défilé brésilien. Immergez-vous dans l’envers du décor, vivez la rencontre des esprits, défilez avec passion et conviction dans ce dédale de plumes et de paillettes. Loin du strass des grands carnavals connus au Brésil, venez à la rencontre d’un peuple authentique et généreux qui vous accueillera à bras ouverts.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Caixa D’água : Qui-lombo é esse ?

Année
2012
Réalisateur
Everlane Moraes
Durée
15 min
Synopsis
Quartier Getulio Vargas, Aracaju, Sergipe, un des plus importants quilombos actuels. A travers le témoignage d’habitants et d’images d’archives, ce court-métrage montre l’importance de la culture noire transmise par les esclaves et leurs descendants.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Damas do Samba

Année
2013
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
75 min
Synopsis
Un regard singulier sur le rôle des femmes dans la samba. Damas do Samba révèle à quel point la participation des femmes est centrale dans la construction de ce rythme brésilien incontournable, réel instrument de résistance socio-culturelle.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Dominguinhos

Année
2014
Réalisateur
Eduardo Nazarian, Joaquim Castro, Mariana Aydar
Durée
86 min
Synopsis
Portrait du légendaire compositeur, accordéoniste et interprète. Au gré de séquences d’archives et d’entretiens récents, découverte d’un musicien généreux et authentique, reconnu comme l’un des plus grands interprètes de la Musique Populaire Brésilienne.
Voir la fiche du film

Hiper Mulheres (As)

Année
2011
Réalisateur
Carlos Fausto, Leonardo Sette, Takumã Kuikuro
Durée
80 min
Synopsis
Au village Kuikuro d’Ipatse, dans le Haut Xingu, une vieille femme sent qu’elle va bientôt mourir. Elle souhaite chanter et danser une dernière fois lors du Jamurikumalu, un rituel auquel participent toutes les femmes des villages alentours. Les répétitions commencent ; les plus jeunes apprennent de leurs aînées les chants traditionnels, les plus âgées se souviennent, chacune prend la place qui lui est due. Quant aux hommes, ils endossent parfois un rôle surprenant.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Jardim Angêla

Année
2007
Réalisateur
Evaldo Mocarzel
Durée
71 min
Synopsis
Au «Jardim Ângela» (São Paulo), l’association Kinoforum anime depuis 6 ans des ateliers vidéo, permettant à des jeunes de filmer leur communauté. La zone est marquée par le trafic de drogue, mais le quartier peut être vu de façon positive. C’est l’un des messages des participants aux ateliers.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

O Mestre e o Divino

Année
2013
Réalisateur
Tiago Campos
Durée
85 min
Synopsis
Deux cinéastes dépeignent la vie au village de Sangradouro, à l’ouest du Brésil: Adalbert Heide, un missionnaire allemand, qui juste après le contact avec les Indiens en 1957, commence à filmer avec sa caméra Super-8, et Divino Tserewahu, jeune cinéaste xavante, qui produit des films pour la télévision et des festivals de cinéma depuis les années 1990. Entre complicité, compétition, ironie et émotion, ils donnent vie à leurs registres historiques, révélant un envers du décor bien particulier de la christianisation indigène au Brésil.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Minas do Rap (As)

Année
2015
Réalisateur
Juliana Vicente
Durée
14 min
Synopsis
Les femmes ont tardé à investir le monde du rap. Le film donne la parole à des femmes du hip-hop brésilien reconnues comme Negra Li, MC Gra et Karol Conká, abordant l’historique féminin du mouvement.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Muro é o Meio (O)

Année
2014
Réalisateur
Eudaldo Monção
Durée
15 min
Synopsis
Le documentaire aborde les graffitis de protestation écrits sur les murs de l’Université Fédérale de Sergipe. Les graffitis sont présentés comme des moyens d’indignation, réclamation et aussi la communication contre l’apathie des murs blancs qui étouffent les conflits sociaux et culturels.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Oeil du Guarana (L’)

Année
2009
Réalisateur
José Huerta
Durée
52 min
Synopsis
Depuis des siècles, au coeur de l’Amazonie, les Indiens Satéré-Mawé cultivent le guaraná, une plante qu’ils considèrent comme sacrée. Dépositaires de la banque génétique originelle du guaraná, ils sont aujourd’hui d’irréductibles résistants, soutenus par des structure du commerce équitable mais encerclés par de nombreuses multinationales.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Porto da Pequena Africa

Année
2014
Réalisateur
Claudia Mattos
Durée
77 min
Synopsis
Les origines de la zone portuaire de Rio de Janeiro, appelée la Petite Afrique. Un lieu fort de son héritage culturel africain où sont nées les principales marques des cariocas dont le berceau de la samba, le football, les importantes révoltes sociales et syndicales, la malice et la première favela de la région. C’est avec la Petite Afrique que Rio apprit à être Carioca.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Ceux qui ont fait vœu Promesseiros (Os)

Année
2002
Réalisateur
Chico Carneiro
Durée
51 min
Synopsis
Chaque année, le second dimanche d’octobre, Belém est le siège de l’une des plus importantes manifestations religieuses au monde : le Círio de Nazaré. Ce documentaire suit le voyage en barque de trois pèlerins sur les fleuves de l’Amazonie et, par la même occasion, nous fait découvrir les paysages exubérants de la région et les conditions socio-économiques des riverains.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Rap, chant de Ceilândia Rap, o Canto da Ceilândia

Année
2005
Réalisateur
Adirley Queiros de Andrade
Durée
15 min
Synopsis
Dialogue avec quatre artistes consacrés du rap brésilien (X, Jamaika, Marquim et Japão), tous natifs de Ceilândia, banlieue de Brasília, capitale du pays. Le film présente la trajectoire de ces personnages dans l’univers de la musique et fait un parallèle avec la construction de la ville où ils habitent. Ces artistes voient dans le rap le seul moyen de révéler leurs sentiments et de se réaffirmer comme habitants de la périphérie.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Samba lumière

Année
2014
Réalisateur
Pedro Rodolpho Jungers
Durée
52 min
Synopsis
Pendant les 11 mois passé à Paris, en plus des concerts et des rodas de samba, Pedro Abib (Pedrão) a passé une bonne partie de son temps à réaliser un film documentaire, sur une partie de l’histoire de la samba à Paris. Le film nous montre l’impression, le sentiment par rapport la samba, de certaines personnes qui la vivent et la font à Paris, des aficionados, ou simples amateurs. Divers points de vue sur l’histoire et la pratique de cette manifestation culturelle populaire qui dépeint la vie et le quotidien de tout un peuple !
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Quilombo da familia Silva

Année
2012
Réalisateur
Sergio Valentim
Durée
15 min
Synopsis
Histoire du premier quilombo urbain reconnu et attitré, qui se trouve dans un secteur noble proche du centre de Porto Alegre. La résistance de cette communauté qui revendique ses droits, évoque leurs ancêtres qui se sont battus pour la liberté.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Je suis moche mais j’suis à la mode Sou feia mas tô na moda

Année
2005
Réalisateur
Denise Garcia
Durée
61 min
Synopsis
Plus qu’un genre musical, le funk carioca est une véritable industrie basée presque uniquement sur le talent et le désir de la population des favelas et des banlieues de Rio de Janeiro. Un documentaire pionnier sur l’univers des bals funk, qui nous fait découvrir des femmes invoquant leur émancipation par le biais de cette culture de rue décriée.
Voir la fiche du film

Dernières conversations Ultimas conversas

Année
2015
Réalisateur
Eduardo Coutinho
Durée
85 min
Synopsis
Réalisé par Eduardo Coutinho, décédé en février 2014 et qui fut à l’avant-garde du documentaire brésilien des années 1960 à 1990, et terminé par João Moreira Salles, figure du documentaire brésilien contemporain, Últimas conversas est un petit bijou d’humanité qui aborde avec de jeunes Brésiliens des thèmes aussi variés que la famille, l’amour, la religion, l’identité, la discrimination, le harcèlement, le tout dans une extrême simplicité scénographique. Réalisé à partir des entretiens que le réalisateur a effectués avec des lycéens, peu avant sa mort en février 2014, ce film tente de décrypter les manières dont les adolescents pensent, rêvent et vivent aujourd’hui.
Voir la fiche du film

déesse blanche (La) Deusa Branca (A)

Année
2014
Réalisateur
Alfeu França
Durée
30 min
Synopsis
En 1958, le polémique artiste et architecte Flávio de Carvalho se lance dans une expédition en Amazonie avec pour objectif de réaliser un film combinant recherche ethnographique et fiction surréaliste comptant le drame d’une femme blanche se faisant kidnapper par des autochtones. Même si le film de Flávio de Carvalho tourné lors de son expédition n’a jamais été terminé, le précieux matériel audiovisuel récolté durant ce périple est restitué, des années plus tard, par le réalisateur d’A deus branca qui rend dans ce court-métrage un dernier hommage à ce fameux artiste brésilien.
Voir la fiche du film

En trois actes Em três atos

Année
2015
Réalisateur
Julia Murat
Durée
85 min
Synopsis
Dans la mémoire de cette femme, les mouvements de son corps reprennent vie. Em três atos aborde le sujet du vieillissement du corps et confronte le deuil à la peur de mourir. C’est un film sur les cycles de la vie, sur le travail du corps, traités à travers la danse contemporaine et la parole, en revisitant les textes de Simone de Beauvoir. Chorégraphique et poétique, la danse croisée de la jeune danseuse élève de la grande chorégraphe brésilienne Angel Vianna et la mise en espace des textes de Simone de Beauvoir sur la vieillesse donnent au film toute son émotion.
Voir la fiche du film

5X Favela – Maintenant par nous-mêmes 5x favela : agora por nós mesmos

Année
2010
Réalisateur
Cacau Amaral, Luciana Bezerra, Luciano Vidigal, Rodrigo Felha
Durée
99 min
Synopsis
En 1961, 5 jeunes cinéastes de la classe moyenne, issus du mouvement estudiantin universitaire ont réalisé le film “Cinq fois favela”. Carlos Dieques, Joaquim Pedro de Andrade, Leon Hirszman, Marcos Farias e Miguel Borges étaient ceS jeunes qui ont réalisé ce film, devenu l’ainé du cinéma moderne brésilien et le fondateur du Cinema Novo. 40 ans après, “5X Favela : Agora por nós mesmos” réunit un groupe de jeunes cinéastes vivant dans les favelas de Rio de Janeiro dans le but de faire un autre 5 X Favela. Après avoir participé à des ateliers animés par des réalisateurs tels que Nelson Pereira dos Santos, Ruy Guerra, Walter Lima Jr, Walter Salles, Fernando Meirelles, João Moreira Salles, le groupe présente 5 filmes de fiction, d’environ 20 minutes chacun, sur différents aspects de la vie de leurs communautés.
Voir la fiche du film

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Appel à dons pour le festival « Brésil en Mouvements » 2020 - 16e édition

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS